Meeting de Rennes : Hollande détaille sa feuille de route

Meeting de Rennes : Hollande détaille sa feuille de route
Meeting de Rennes : Hollande détaille sa feuille de route
Dans cette photo : François Hollande
Le candidat socialiste, appuyé de Ségolène Royal, a présenté en détail sa vision de sa première année de mandat en cas d'élection en mai prochain. Il a promis à la foule un changement « tout de suite ».
A lire aussi
7 trucs écolos à faire avec les feuilles mortes d'automne
News essentielles
7 trucs écolos à faire avec les feuilles mortes d'automne


A moins de trois semaines de l’échéance présidentielle et alors qu’il avait publié sa feuille de route le jour même, François Hollande a présenté mercredi à Rennes sa vision de sa première année de quinquennat en cas de victoire. C’est devant une foule nombreuse, entre 15 000 et 18 000 personnes selon les organisateurs, que le candidat socialiste, accompagné de son ancienne compagne Ségolène Royal, a détaillé sa feuille de route pour 2012-2013.

En écho à son slogan de campagne, le candidat a déclaré « le changement commencera tout de suite » en assurant : « nous sommes prêts ». « Quand il y a urgence, les pouvoirs publics doivent prendre des mesures tout de suite », a insisté le leader socialiste. Il a ensuite passé en revue les réformes et négociations qu’il comptait mettre en œuvre dans la première année de son mandat. En divisant ces période en 3 grandes étapes : du 6 mai au 29 juin 2012 (la fin de la session ordinaire du Parlement), puis du 3 juillet au 2 août 2012 (la session extraordinaire du Parlement) et enfin d’août 2012 à juin 2013. Parmi les 35 mesures concrètes énoncées, on retrouve celle du blocage du prix des carburants, la réforme des retraites, la baisse des rémunérations de l'exécutif, ou encore la réforme fiscale avec une tranche à 75% pour les revenus dépassant 1 million d'euros annuels.

Ségolène Royal, candidate en 2007 et battue aux élections primaires socialistes, avait précédé le candidat sur scène pour un discours de 30 minutes. Elle a assuré être venue « passer le flambeau à celui qui peut aujourd'hui l'emporter », estimant que la « cause que les socialistes défendent est plus grande que nous ». « François est notre candidat, nous n'avons pas un instant à perdre, toutes les voix comptent dès le premier tour », a lancé la présidente du Poitou-Charentes, appelant à un rassemblement dès le 22 avril derrière le candidat socialiste, que les sondages donnent encore largement gagnant au second tour.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Hollande dévoile sa feuille de route pour 2012-2013
Présidentielle 2012 : les 60 engagements de François Hollande
Sarkozy à Villepinte : démonstration de force du candidat UMP
Sondage Présidentielle 2012 : Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote
François Hollande ou « la force du gentil »