Financement de campagne : Nicolas Sarkozy portera plainte contre Mediapart

Par
Publié le 30 avril 2012

Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il portera plainte « avant la fin de la campagne » contre le site d'information Mediapart pour avoir publié un document affirmant que le régime de M. Kadhafi avait accepté en 2006 de financer à hauteur de 50 millions d'euros la campagne du président candidat. Le directeur de Mediapart affirme « attendre avec sérénité un éventuel procès ».


Nicolas Sarkozy a annoncé lundi qu’il portera plainte « avant la fin de la campagne » contre le site d’information Mediapart pour avoir publié un document qu’il a qualifié de « faux » sur un financement par la Libye du colonel Mouammar Kadhafi de sa campagne présidentielle de 2007. Ce document, qualifié par le président candidat de « faux grossier », n’aurait à ses yeux aucune crédibilité, « la campagne électorale ne justifie pas tout » a-t-il ajouté, reprochant à la presse d'avoir exploité ces informations. Quant au Premier ministre François Fillon, il a dénoncé une « manipulation » qualifiant Mediapart d'« officine financée par de riches amis » de François Hollande.

De son côté, Mediapart « attend avec sérénité un éventuel procès », a dit son directeur Edwy Plenel. « Il ne suffit pas de contester l'authenticité du document révélé par Mediapart pour mettre fin aux suspicions largement documentées depuis plusieurs mois de relations financières entre l'entourage de Nicolas Sarkozy et celui du dictateur Mouammar Kadhafi », a-t-il ajouté. « Nous en ferons la démonstration si le procès annoncé a bien lieu » a annoncé M. Plenel.

Le candidat socialiste François Hollande s’est également prononcé à ce propos sur Europe 1 affirmant que « c’est à la justice d’être saisie ». Il a souligné que si c’est un faux document, « le site sera condamné ». Dans le cas contraire, « il y aurait des explications à fournir ». De son côté, Ségolène Royal a déclaré que la véracité de l’affaire Mediapart-Libye-Sarkozy signifierait que Nicolas Sarkozy « a exercé son mandat de façon illégitime ».

Mediapart avait publié samedi un document qui aurait été signé par Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye, affirmant que le régime de M. Kadhafi avait accepté en 2006 de financer à hauteur de « 50 millions d’euros » la campagne de Nicolas Sarkozy.

Alexandra Gil

Avec AFP
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Libye : l'après-Kadhafi se prépare à Paris
Nicolas Sarkozy et David Cameron : accueil triomphal en Libye
Libye : un accord secret entre le CNT et la France sur le pétrole

Libye : la tête de Kadhafi mise à prix pour 1,7 million de dollars

Sondage Présidentielle 2012 : Hollande perd un point, Sarkozy en gagne un
François Fillon : il twittait sous un faux pseudo

Voir aussi :  international    france   
 

Commenter

15 commentaires

country33 - 30/04/12 13:32
Je trouve ça un peu gros de sortir de telles choses avant le deuxième tour il faudrait vraiment vouloir le démollir pour sortir de telle choses du chapeau juste avant ce moiment startégique.
Laii - 30/04/12 14:17
Si c'est vrai autant le sortir maintenant pour faire plus de bruit..
Gino Paoli - 30/04/12 14:39
c'est clair que Mediapart n'a pas à avoir peur. Il y a 10 mois qu'ils font plusieurs enquêtes avant de confirmer cela. Le sortir maintenant me parait tout a fait correct, étant donné que monsieur Sarkozy fait la morale depuis 5 ans sur la transparence de son gouvernement, et qui mène une sale guerre contre toute opposition. à vous de décider si vous voulez vraiment un président qui garde des liens (ce n'est pas une nouveauté) avec le régime de Kadhafi.50 millions... Sarkozy a intêret d'être élu, sinon la justice va tomber sur lui dans moins d'un mois.
fidjikelyna - 30/04/12 15:13
oui moi je trouve çà bien de le dire maintenant, çà nous regarde c'est quand même le dirigeant de la France et il y a les élections dimanche
omaha - 30/04/12 15:20
mais c'est ce que la droite fait à la gauche, c'est bas en effet, c'est une guerre politique après coupable ou pas.... tous les présidents ont des cadavres dans leur placard
sandrine6405 - 30/04/12 15:32
J'ai entendu cette information ce matin sur RMC, apparemment Nicolas Sarkozy est sur de lui face à ces accusations.
selenia1682 - 30/04/12 15:39
Dans tout les cas ce sont encore des magouilles de politiciens ...
Decrauze - 30/04/12 15:56
Le pompon du quinquennat est sorti. Du Fouquet’s, pour une entrée en fanfare, au pipeau tenté pour une sortie calamiteuse avec soupçon de financement nauséabond, le tour de piste s’assombrit. N’oublions pas qu’ayant fréquenté de près les arcanes douteuses de la campagne de Balladur, il ne pouvait que faire montre d’une voracité tous azimuts pour atteindre le pouvoir suprême. Ce 1er Mai sera bien son dernier, comme Président. Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/04/le-1er-mai-sera-son-dernier.html.
ladymam - 30/04/12 16:00
comme par hazard sur la dernière ligne droite des histoires sortent des placards a qui le prochain??
jeant - 30/04/12 16:01
Etrange tout de même que ce document ressorte comme par hasard 5 jours avant le second tour. Même si le contenu n'est pas forcement faux
syl106 - 30/04/12 16:55
Ce qui justifierait peut être la réception en grande pompe du colonel khadafi...
Gino Paoli - 30/04/12 17:22
Je ne mets pas en question le moment où ca sort, je mets en question la credibilité du président. Biensûr que cela sort dans la dernière ligne droite, et alors? cela ne veut pas dire que c'est faux, bien le contraire si on s'appuye sur les enquêtes de Mediapart et sur la serenité de ce site face aux "ménaces de procès" de Sarkozy.
syl106 - 30/04/12 17:30
Tout à fait d'accord avec Gino Paoli.
omaha - 01/05/12 13:20
il semble en tout cas serein face aux accusations, peut etre n'est ce qu'une facade et tremble ti-il au fond de lui
exhine - 01/05/12 13:24
La somme est conséquente, pourquoi donner autant? Si c'est vrai, il n'est pas trop reconnaissant le président.
La communauté
   michel.papy.37  a commenté « Pédophilie : Sweetie piège 11 Français » - Il y a 34 min
   vanina421 a mis à jour son profil - Il y a 2 h

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer