F. Hollande président : 31 ans après, la gauche à la Bastille

Par
Publié le 7 mai 2012

C'était le 10 mai 1981. Les sympathisants de gauche s'étaient rassemblés à la Bastille pour la victoire de François Mitterrand, en fête improvisée. Hier, la célébration avait été bien calculée et préparée, et des artistes et figures politiques étaient présents avec la foule compacte pour attendre les résultats de la présidentielle et fêter François Hollande.


20 h : le visage de François Hollande apparaît sur l’écran géant. Autour du génie de la Bastille, la place est noire de monde, et la clameur de la victoire n’en est que plus forte. Il y a 31 ans, c’est ici même qu’on fêtait l’élection du premier socialiste président sous la Ve République. Il pleuvait, et la fête avait été improvisée à la hâte à partir de la fin d’après-midi, alors que la victoire s'avérait évidente au fil des sondages. Hier, les préparatifs allaient bon train dès le matin, caméras installées au pied de l’Opéra Bastille, et les sympathisants, dont de nombreux jeunes, étaient arrivés de bonne heure, bien avant le verdict officiel.

Contrairement à son prédécesseur en 1981, François Hollande a prévu de venir s’adresser aux Français depuis la Bastille. Après un premier discours à Tulle en Corrèze, il arrive à 00h20 sur la place parisienne, accueilli à grands cris par une foule toujours aussi compacte : « Vous êtes une foule immense ! Merci, peuple de France ici rassemblé ! Je vous ai entendus. J'ai entendu votre volonté de changement ! ». Il chante la Marseillaise, salue Lionel Jospin, Mazarine Pingeot, la fille de François Mitterrand, et Ségolène Royal.

La soirée est rythmée par les concerts de chanteurs sympathisants, comme Yannick Noah, Ridan, Pep’s, Kassav, Yaël Nahïm ou Axel Bauer. D’autres artistes sont venus soutenir leur candidat : on peut voir Josiane Balasko, Clémentine Célarié, Guy Bedos, Michel Piccoli… Les fumigènes illuminent le ciel en rouge et rose, au son des pétards et des cris de la foule, agitant drapeaux et roses rouges : « Hollande président ! On a gagné ! », « Sarko c’est fini ! », « Sarkozy au Pôle Emploi ! ». Alors que son discours est diffusé, le président sortant est hué, de même que les interventions de Jean-François Copé et Nadine Morano.

Marie Pâris


Avec AFP
Crédit photo : AFP

 

VOIR AUSSI

François Hollande élu président
Victoire de F. Hollande : les premières réactions
La colère à l'UMP : « c'est la victoire d'un anti-sarkozysme primaire » (En Direct)


L'INFO DES MEMBRES

Présidentielle 2012 : Yannick Noah soutient Hollande, l’UMP critique

 

Commenter

6 commentaires

fidjikelyna - 07/05/12 15:12
c'est bienn un peu de changement, voyons maintenant ce qu'il va tenir comme promesse et sur le long terme aussi
country33 - 07/05/12 15:42
On verra bien s'il fait mieux que les autres , mais j'ai bien peur de l'avenir quand même enfin ce sera pour les enfants et la suite que ça ira mal.
alexandrine - 07/05/12 15:51
Je ne sais pas si le fait qu'il soit de gauche change grand chose, il ne va pouvoir faire des miracles simplement d'un claquement de doigts...
ladymam - 07/05/12 16:37
le tous n 'est pas de savoir de quel côté il est mais surtout ce qu 'il va faire ! et ce qui va pouvoir changer pour la france.
omaha - 07/05/12 17:14
Je suis réellement contente que la gauche soit de nouveau au pouvoir, maintenant la tache va être rude, rien n’est gagné, tout reste à faire
country33 - 08/05/12 19:30
A moins d'aller à Lourdes pour avoir des miracles il ne fera rien de mieux que les autres, bien d'autres avant lui espéraient redresser les choses et se sont cassés les dents.Une fois en place à part brasser du vent c'est tout ce qu'il fera.
La communauté
   Audrey888 a mis à jour son profil - Il y a 6 min
   nini8964 a mis à jour son profil - Il y a 15 min

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer