Procès du Mediator : Servier veut un renvoi

Par La rédaction
Publié le 10 mai 2012

Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Le Mediator, médicament commercialisé entre 1976 et 2009 en France par les laboratoires Servier, serait à l'origine d'au moins 1 300 décès. Un procès doit s'ouvrir lundi prochain à Nanterre pour tromperie aggravée. L'avocat du géant pharmaceutique veut obtenir un renvoi.


Me Hervé Témime, l'avocat des laboratoires Servier, doit présenter deux questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) dès l’ouverture du procès du Mediator lundi à Nanterre. La première porte sur le délai de prescription en matière de tromperie et la seconde sur la difficulté d’être jugé pour des faits similaires à Paris et à Nanterre. Il espère gagner du temps et obtenir un renvoi du procès même si la seconde QPC a peu de chances d'aboutir, la demande de regroupement des dossiers ayant été refusée en juin dernier. Si ces requêtes juridiques sont rejetées, il s’appuiera sur d’autres points de droit très techniques qu’il préfère pour l’instant réserver au tribunal correctionnel de Nanterre. En dernier recours, il demandera des expertises supplémentaires et une nouvelle enquête plus poussée.

Pour rappel, 145 millions de boîtes de Mediator ont été vendues avant son retrait en novembre 2009. Le médicament des laboratoires Servier, censé régler les problèmes de surpoids chez les patients diabétiques, était prescrit dans deux cas sur trois comme simple coupe-faim. Il aurait provoqué de graves atteintes des valves cardiaques ou valvulopathie entraînant hospitalisations, opérations et même décès. Les victimes sont en cours d’indemnisation mais la procédure pénale devrait se poursuivre, que ce soit à Nanterre ou à Paris.

Laure Gamaury

Source : AFP
Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Mediator : plus de 1300 morts en 30 ans
La liste des médicaments dangereux s'allonge

Mediator : trois cadres de Servier placés en garde à vue

Mediator : la sécu demande 225 millions d’euros à Servier

L'INFO DES MEMBRES

Mediator : les mutuelles demandent 100 millions à Servier

Voir aussi :  sante    justice    medicaments   
 

Commenter

13 commentaires

ladymam - 10/05/12 21:01
et puis quoi encore ! il va falloir qu 'il assume le monsieur et le plus vite possible serat le mieux
sandrine6405 - 10/05/12 22:13
depuis le temps que toutes les victimes attendent ce procès et les familles des personnes décédées, il serait vraiment incorrecte de la part de la justice de céder
cedric076 - 11/05/12 00:37
Servier gagnera c'est une affaire purement mediatique que les medias se sont empares un peu trop vite et sans preuve et du coup les medias continuent pour vendre du papier. Petit calcul 5 millions de patients 1300 morts. Ca fait 0,026% de mort donc pour l'affaps benefice/risque ok . De plus sur les 5 millions combien etaient vraiment diabetique ? Et ce medicament il a permis à combien de diabetique de voir leurs confort de vie améliorer. Soyons un peu serieux. Pour info Efferalgan 60000 morts par an dans le monde.
country33 - 11/05/12 08:48
Avec toutes les victimes qu'il y a en France et ailleurs , il va falloir attendre certainement plusieurs années pour arriver au bout de cetet affaire, entre les expertises et le scontre expertises ça peut durer longtemps..
alexandrine - 11/05/12 09:01
Toutes les familles des victimes attendent depuis trop longtemps, il faut que cela s'arrête au plus vite. Ce médicament a fait trop de dégât, il faut maintenant payer.
Laii - 11/05/12 09:58
J'pourrais pas faire avocate pour ça ! Défendre quelqu'un qui ne le mérite pas
fidjikelyna - 11/05/12 11:42
et monsieur voudrait se défiler en plus, qu'il assume ses erreurs c'est impensable ces gens là!!
exhine - 11/05/12 17:01
deux questions prioritaires de constitutionnalité? Ce n'est pas une cour constitutionnelle qui est saisie? Ne doivent ils pas attendre son verdict pour continuer?
cedric076 - 11/05/12 22:53
Pour info En 2009 Xavier Bertrand a signé l'autorisation d'AMN pour 2 generiques du mediator 1 mois avant son retrait. La presse n'en parle pas ..... En 1999 Irene Frachon recommande le Mediator dans ses notes. La presse ne vous le dit pas .... C'est affaire n'est qu'un pure complot mediatique contre Servier au profit d'autre labo francais qui le jalouse d'être encore independant. On en reparlera mais arreter d'accuser à tort cette personne car a priori le mot "presemption d'innocence" ne fait pas partit de votre vocabulaire. Je ne pense pas que vous aimeriez être sali par la presse sans pouvoir vous defendre.
naty44190 - 12/05/12 11:52
bah tiens et puis quoi encore et le pire c'est qu'il va surement gagner, c'est quand même une très grosse boîte assez importante !!!
cedric076 - 12/05/12 16:44
1300 morts ? 350 plaintes de personnes vivante ou sont les familles des 1300 morts ?
country33 - 14/05/12 06:57
Les premiers procès vont commencer et c'est vraiment pas dommage de voir que des personnes devront prendre leurs responsabilités pour faire face à ces morts.
omaha - 21/05/12 20:27
Évidemment qu’il veut un renvoi, il veut gagner du temps pour approfondir au mieux sa défense avec ses avocats

Entreprises partenaires

Fermer