Présidence de l'UMP : François Fillon consulte les sympathisants en ligne

Présidence de l'UMP : François Fillon consulte les sympathisants en ligne
Présidence de l'UMP : François Fillon consulte les sympathisants en ligne
Dans cette photo : François Fillon
Candidat à la présidence de l'UMP, l'ex-Premier ministre François Fillon ouvre une « consultation nationale » sur son site Internet, afin de lancer le débat avec les sympathisants sur le futur projet du parti.
A lire aussi
Les consultations psy en ligne : l'avenir de la thérapie ?
News essentielles
Les consultations psy en ligne : l'avenir de la thérapie ?


« Mon rôle, c’est de vous écouter » : c’est ainsi que François Fillon s’adresse aux sympathisants de l’UMP sur son site Internet. Lancé dans la course à la présidence de l’UMP, l’ancien Premier ministre affiche sa volonté de créer le débat, en « ouvrant une réflexion collective sur Internet et les réseaux sociaux, espaces de débat à la hauteur de nos ambitions démocratiques ».

M. Fillon propose sur son site huit thèmes au sein d’un questionnaire public : « un nouveau questionnaire thématique sera ouvert chaque semaine jusqu’à fin août. Une synthèse des résultats sera rendue publique en septembre », précise le site. Institutions, compétitivité, sécurité, souveraineté, société, élections, citoyenneté et rénovation de l’UMP : sur chacun de ces sujets, les internautes peuvent donner leur avis, en répondant par « favorable », « non favorable », « ne se prononce pas ». Parmi les questions d’ores et déjà en ligne, on trouve par exemple « pensez-vous qu'il soit réaliste de revenir à la retraite à 60 ans ? » ou encore « êtes-vous favorable à rendre obligatoire la présence des parlementaires pour les votes importants, sous peine de sanction dissuasive ? ».

En plus de cette consultation collective, François Fillon annonce qu’il ira « dans les semaines et les mois qui viennent à votre rencontre partout en France pour débattre de notre projet et de l’organisation de notre mouvement ». « C’est l’essence de notre engagement, c’est la condition de la reconquête, c’est la raison de cette consultation », ajoute-t-il.

Le site de François Fillon

Source : AFP
Crédit photo : AFP/Archives

VOIR AUSSI

Présidence de l'UMP : NKM adhère à la proposition d'Alain Juppé
Alain Juppé, candidat à la présidence de l'UMP ?
Présidence de l'UMP : Nathalie Kosciusko-Morizet envisage une candidature