L'association « Les enfants de Bam » présente les photographies d'A.-C. Marcadé

L'association « Les enfants de Bam » présente les photographies d'A.-C. Marcadé
L'association « Les enfants de Bam » présente les photographies d'A.-C. Marcadé
Dans cette photo : Audrey Marnay
L'association scolarité-santé « Les enfants de Bam » présente dimanche et lundi à Paris une exposition éphémère de photographies d'Anne-Charlotte Marcadé. L'occasion de (re)découvrir le Burkina Faso à travers les clichés de l'artiste, et de soutenir l'action de l'association auprès des enfants et des plus démunis.
A lire aussi
Une maman photographie ses enfants au pays imaginaire : le résultat est sublime
News essentielles
Une maman photographie ses enfants au pays imaginaire :...


C’est un véritable voyage au Burkina Faso que propose Anne-Charlotte Marcadé avec son exposition éphémère. Dimanche et lundi, à la Galerie Basia Embiricos à Paris, l'association « Les Enfants de Bam » organise une présentation et vente des photographies de l’artiste, qui a accompagné l’association en Afrique pour témoigner de son travail à travers ses clichés. Une nouvelle initiative des « Enfants de Bam » pour promouvoir son action humanitaire, qui mêle art et solidarité.

C’est en 1999 qu’est créée l’association par trois sœurs, Christine Sonier, Virginie de Mauléon et Nathalie David, dans la continuité de l’œuvre de leurs parents, médecin militaire et enseignante à Kongoussi, dans la province de Bam, dans les années cinquante. Pendant plus de soixante ans, ils ont liés des liens d’amitié avec les habitants de Kongoussi, permettant ainsi de garantir la bonne destination de l’aide apportée. L’objectif principal des « Enfants de Bam » : améliorer les conditions de vie des enfants, notamment au niveau de la santé et de la scolarité.

Depuis sa création, l’association a permis la construction d’une maternité et organise un apport régulier en médicaments et en vêtements. Elle a financé la réalisation des infrastructures de l’école de Kongoussi, assure un repas par jour à 1 500 enfants toute l’année, et apporte une aide à la scolarisation, par le biais de parrainages pour les enfants les plus démunis. Elle soutient aussi les structures d’accueil des femmes âgées, chassées de leurs villages et des jeunes filles qui ont fui leurs familles pour échapper aux mariages forcés.

« Les enfants de Bam » compte aujourd’hui de nombreux soutiens. L’Ecole Alsacienne, présente depuis le début aux côtés de l’association, puis en 2010 l’actrice et mannequin française Audrey Marnay, qui devient marraine de l’association. Elle accompagne d’ailleurs une délégation de l’association et des représentants de l’Ecole Alsacienne en février pour se rendre sur place et visiter les sites aidés par « Les enfants de Bam » : les écoles, les centres d’accueil des enfants dénutris, des adolescentes et femmes âgées et le dispensaire de la Miséricorde. Un voyage retracé dans les photographies d’Anne-Charlotte Marcadé.

Marie Pâris

Dimanche 20 mai de 16h à 20h
Lundi 21 mai de 18h à 22h

Galerie Basia Embiricos
14, rue des Jardins Saint Paul-75004 Paris
01 48 87 00 63 – 06 60 66 85 90
Le site de la Galerie Basia Embiricos

Visiter le site des Enfants de Bam


VOIR AUSSI

Combattre la mortalité maternelle au Burkina-Faso
Parrain, Marraine cherchent enfant à aimer
Crise alimentaire au Sahel : le Secours catholique appelle aux dons