Ni Putes Ni Soumises : Asma Guenifi succède à Sihem Habchi

Ni Putes Ni Soumises : Asma Guenifi succède à Sihem Habchi
Ni Putes Ni Soumises : Asma Guenifi succède à Sihem Habchi
La secrétaire générale de Ni Putes Ni Soumises (NPNS) Asma Guenifi a été élue hier à Dourdan (Essonne) présidente de l'association. Elle prend ainsi la place de Sihem Habchi, qui après un mandat de quatre ans, a pris la décision de ne pas se représenter.


Lors d’un congrès de Ni Putes Ni Soumises (NPNS) hier à Dourdan (Essonne), Asma Guenifi a été élue présidente de l’association. Elle a en effet obtenu 67 voix contre 30 pour sa concurrente Jamila Alla, la présidente du NPNS Gironde-Aquitaine. Âgée de 36 ans, cette habitante de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) est la fondatrice de l’Association des femmes euro-méditerranéennes contre les intégrismes (Afemci). Également mère de famille, Asma Guenifi a choisi de militer après l’assassinat de son frère par des islamistes à Alger en 1994. À la suite de ce malheur, elle arrive en France et créée Hichem, une association du nom de son frère assassiné. Afin de sensibiliser les Français aux dangers de l’intégrisme, elle se déplace depuis dans tout le pays en compagnie de « jeunes exilés ». Asma Guenifi succède donc à Sihem Habchi, qui après quatre ans à la tête de NPNS, ne s’est pas représentée en raison d’une fin de mandat difficile.

Rappelons que l’association Ni Putes Ni Soumises a été créée en 2003 suite au meurtre de Sohane Benziane, une jeune femme brûlée vive dans la cave d’une cité de Vitry (Val-de-Marne) par son ami qui avait à l’époque expliqué être « jaloux », elle lutte pour le droit des femmes et notamment contre le machisme et les violences faites aux filles dans les quartiers populaires.

Alexandre Roux

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : npns.fr

VOIR AUSSI

Toutes en jupe !
Violences conjugales : plus de cadres que de chômeurs chez les maris violents

L'INFO DES MEMBRES

Création du Comité de lutte contre les discriminations : va y avoir du sport...
Le documentaire "Laïcité Inch'Allah" diffusé en France

comments powered by Disqus