« Les Roses Solidaires » : quand rallye rime avec solidarité

« Les Roses Solidaires » : quand rallye rime avec solidarité
« Les Roses Solidaires » : quand rallye rime avec solidarité

Déjà créatrice et coorganisatrice du Trophée Roses des Sables, Géraldine Rey vient de créer, avec le partenariat de la Croix-Rouge française, l’association « Les Roses Solidaires ». L’objectif : venir en aide aux femmes seules et isolées. Explications.

A lire aussi
Trophée Roses des Andes 2017 : suivez le rallye en Argentine
sport
Trophée Roses des Andes 2017 : suivez le rallye en...

Du sport à la solidarité, il n’y a qu’un pas !

Le 6 octobre prochain sera donné le coup d’envoi du Trophée Roses des Sables. Pour la 11e fois, ce raid 100 % féminin reliera le sud de la France à Marrakech au terme de 6 000  kilomètres de course dans le désert. Si ce rallye automobile, basé sur l’orientation et l’endurance, est un réel défi sportif, il véhicule aussi et surtout des valeurs de solidarité et d’entraide. En effet, chaque équipage est ainsi tenu d’acheminer plusieurs kilos de dons, alimentaires ou non, au nom de plusieurs associations.
Les Roses Solidaires sont de celles-là. Créée au printemps 2011 en prévision de cette nouvelle édition du Trophée Roses des Sables, l’association propose de venir en aide aux femmes isolées et rencontrant des difficultés financières pour élever et nourrir leurs enfants. Et pour cause, les mères de famille monoparentale sont en effet les premières victimes de la pauvreté.  

Un partenariat avec la Croix-Rouge

« Les participantes du rallye aident depuis plusieurs années les enfants du Maroc par le biais de l’association « Les Enfants du Déserts » mais cette année, nous voulions faire plus, explique la présidente des Roses Solidaires et coorganisatrice de l’événement, Géraldine Rey. Il nous semblait important d’élargir notre solidarité et d’aider également des associations françaises. »
Pour y parvenir, la toute jeune association s’est donc alliée à un organisme humanitaire de renom : la Croix-Rouge française. « Cette collaboration était indispensable. C’est en effet la Croix-Rouge qui récoltera les dons sur le village de départ et c’est encore elle qui se chargera de leur redistribution sur le terrain, car nous n’avions pas les moyens logistiques de prendre ces aspects en charge. »

Chaque geste compte

Quoi qu’il en soit, pour l’aider dans cette démarche solidaire, « Les Roses Solidaires », par la voix de leur directrice, font appel à la générosité des participantes du Trophée Roses des Sables. « Il s’agit d’une action alimentaire. Nous  demandons donc aux Roses, sans en faire une obligation, d’apporter 10 kg de denrées alimentaires non périssables. Conserves de plats préparés, sardines, maquereaux, légumes, pâtes, riz, etc., seront donc les bienvenus, détaille-t-elle. » Et d’ajouter : « je suis persuadée qu’elles répondront présentes. Je n’ai aucun doute quant à leur générosité ».
De son côté, l’organisation du trophée participera elle aussi à cette action en offrant une tonne de denrées. Quant aux personnes qui n’auront pas la chance de prendre le départ du rallye mais qui souhaiteraient tout de même faire un don, « il leur suffit de se rapprocher de la Croix-Rouge, rappelle Géraldine Rey. Il y a malheureusement de plus en plus de familles dans le besoin et chaque geste compte ».  

VOIR AUSSI

Trophée Roses des Sables 2011 : notre équipage à 3 mois du départ
Deux « terrafemines » au Trophée Roses des Sables
Rallye Roses des Sables : 3, 2, 1… Partez !
La pauvreté fragilise les familles monoparentales