Saint-Valentin 2015 : 5 restaurants romantiques et originaux pour un dîner en amoureux

Saint-Valentin 2015 : 5 restaurants romantiques et originaux pour un dîner en amoureux
Saint-Valentin 2015 : 5 restaurants romantiques et originaux pour un dîner en amoureux
Pour la Saint-Valentin, il y a ceux qui optent pour un dîner aux chandelles fait maison, et ceux qui préfèrent aller au restaurant. Pour les amateurs de gastronomie, voici une sélection de cinq établissements parisiens, pour un dîner en tête-à-tête aussi romantique qu’original.
A lire aussi
Cartes de Saint-Valentin originales, faites maison ou romantiques : notre sélection
Mag
Cartes de Saint-Valentin originales, faites maison ou...

Un tête-à-tête dans un atelier de lingerie fine

Les murs du numéro 12 de rue de la Messagerie, dans le Xe arrondissement de la capitale semblent avoir vécu plusieurs vies. Après avoir abrité un atelier de lingerie fine, c’est le café Panique qui s’y est installé pendant plusieurs années, avant de faire place à la Porte 12. Derrière les fourneaux, le chef Vincent Crépel y concocte une cuisine fine « alliant subtilement contemporain et authenticité en toute sobriété », si l’on en croit le site internet du lieu. Dans un cadre romantique avec ses banquettes feutrées, ses lumières tamisées et ses lustres en forme de corset, les amoureux sont toutefois soumis à la dictature du menu unique : deux plats pour 28 euros ou trois pour 35 euros au déjeuner, six plats pour 55 euros ou huit plats pour 65 euros le soir.
L’adresse : 12 rue des Messageries, 75010 Paris

Du sucré, de l'entrée au dessert

Longtemps parent pauvre de la gastronomie, la pâtisserie a gagné ses lettres de noblesses depuis l’ouverture, à l’hiver 2013, de Dessance. Situé en plein cœur du IIIe arrondissement de Paris, l’établissement se revendique comme le « premier restaurant gastronomique de cuisine sucrée ». Pour ne rien rater de l’expérience, suivi les conseils du Fooding 2015. « Oser la formule quatre desserts à partager à deux, et pousser jusqu’aux accords vin, bière, thé, jus ou alcool ». Au menu par exemple : fabuleux concentré de poire, crème de cerfeuil racine, sorbet yaourt grec, avec un thé anxi tie guan yin, pomme confite et crue, purée de vitelotte, roquette et granité marjolaine, avec un riesling grand cru Schlossberg d’Albert Mann ou encore chef-d’œuvre d’omelette norvégienne fumée à la paille et au pain, flambée au scotch, avec un whisky Nikka Yoichi Mizuwari. Le prix des menus dessert varie de 36 à 44 euros.
L’adresse : 74 rue des Archives, 75003 Paris

Une Saint-Valentin dans la plus pure tradition japonaise

Chez Sola (« Ciel », en japonais), vous avez le choix entre vous attabler dans la salle aux murs de pierres et poutres apparentes du rez-de-chaussée, ou vous délester de vos escarpins avant de pénétrer dans un caveau à l’ambiance zen, pour dîner dans la plus pure tradition japonaise, c’est-à-dire à genoux. Dans les assiettes, un menu dégustation unique concocté selon le menu du jour et l’inspiration du chef Yoshitake Hiroki. Le soir : des amuses-bouche, deux entrées, deux poissons, une viande et deux desserts sont facturés 98 euros. À noter que Sola a obtenu en 2013 une étoile au Guide Michelin.
L’adresse : 12 rue de l'Hôtel Colbert, 75005 Paris

La Maison des Dames des Postes vous ouvre ses portes

Entre les mosaïques au sol, les luminaires en laiton, le jardin d’hiver sous verrière, celui en terrasse niché en contre-bas, et par-dessus-tout, les centaines de bouteilles de vins qui veillent sur les clients, la salle du restaurant Les Climats, dans le VIIe arrondissement jouit d’un cachet indéniable. Outre cette décoration qui ne laisse personne indifférent, c’est surtout pour les plats raffinés que les gourmands se pressent dans cet établissement qui fut pendant longtemps la Maison des Dames des Postes. « Sous l'égide du jeune chef, Julien Bocus, la cuisine française n'y a rien de téléphoné : beaux produits et accords créatifs reconnectent tous les sens... et la carte de vins de Bourgogne est remarquable ! », note d’ailleurs les inspecteurs du Guide Michelin qui viennent d’attribuer sa première étoile au restaurant. Menus à partir de 36 euros le midi, 85 euros le soir. Quant aux prix à la carte, ils sont compris entre 50 et 100 euros.
L'adresse : 41 rue de Lille, 75007 Paris

Succombez au mystère du menu unique

Une ambiance intimiste, une décoration épurée, une équipe réduite à son stricte minimum : bienvenue chez Les Déserteurs. Ouvert par deux anciens second et sommelier du Sergent Recruteur, ce restaurant du XIe arrondissement de Paris propose de savoureux plats, gastronomiques et copieux, préparés qui plus est sous les yeux attentifs des clients. En effet, la cuisine est ouverte sur la salle. Comme beaucoup de leurs confrères, Daniel Baratier et Alexandre Céret ont eux aussi cédé à la tendance du menu unique. Le soir, ils proposent donc quatre plats à 45 euros ou six pour 60 euros. Le midi, le menu déjeuner varie de 28 à 35 euros. Le petit plus : une carte des vins qui vaut le détour.
L’adresse : 46 rue Trousseau, 75011 Paris