Les femmes, pivots du cercle familial

Les femmes, pivots du cercle familial
Les femmes, pivots du cercle familial
Dans un environnement démographique en pleine mutation, les femmes endossent de plus en plus souvent le rôle de chef de famille. Véritables pivots du cercle familial, elles élèvent leurs enfants tout en prenant soin de leurs parents âgés. Pour sa première édition, l'Observatoire Femmes et Assurance – Terrafemina/Generali s’est penché sur ce phénomène.
A lire aussi
Hillary Clinton : a-t-on sous-estimé la peur des femmes de pouvoir ?
News essentielles
Hillary Clinton : a-t-on sous-estimé la peur des femmes...

Pour la première édition de l’Observatoire Femmes et Assurance, Terrafemina et Generali se sont intéressés à l’attitude des femmes face aux risques et à la responsabilité. L’objectif : mieux cerner leurs attentes et leur rôle en matière de protection familiale. Et pour cause, dans un environnement démographique en pleine mutation, elles endossent de plus en plus souvent le rôle de décideuses et chefs de famille. À la tête d’un foyer monoparental ou célibataires battantes, salariées ou chefs d’entreprises, elles sont confrontées au double défi d’élever leurs enfants tout en venant en aide à leurs parents vieillissants.
D’ailleurs, selon les résultats de l’étude, « s’occuper de ses proches » constitue l’une des priorités de 37 % des femmes contre seulement 26 % des hommes. Et si la focalisation sur la famille a longtemps signifié le repli des femmes sur leur foyer, elle suggère dorénavant la prise en main par ces dernières des solidarités intergénérationnelles. Elles assurent en effet la maîtrise de l’avenir de leur entourage en privilégiant l’investissement de leur temps personnel.
Ainsi, ces « Hubb Decider Women », occupent un rôle pivot dans la mise en œuvre des solidarités intergénérationnelles. Mères de famille, filles assistant quotidiennement leurs parents âgés, collaboratrices dans leur vie professionnelle, dans un contexte, qui plus est, où les enfants devenus adultes ne sont pas pour autant indépendants, les femmes de 2011 sont au centre de multiples préoccupations. Elles doivent toutefois également faire face aux défis permanents de leur vie quotidienne. Autant d’évolutions qui entraînent de nouveaux risques et donc, logiquement, de nouvelles attentes vis-à-vis des organismes d’assurance.

Le site de Generali

VOIR AUSSI

Assurance auto : les femmes paient moins cher
Hausse des prix de l’assurance prévue en 2011
Choisir son assurance emprunteur

Plus d'actu sur : FEMMES ET ASSURANCE