Publi-Rédactionnel

Le Développement durable

Par
Publié le 19 septembre 2008

Chacun peut, à son échelle, préserver la planète! Voyez avec Generali, les gestes de bases pour assurer un développement durable. 
Développement durable: tout le monde peut agir!


Pour pouvoir visionner cette emission, veuillez télécharger le plugin Flash Player disponible en cliquant ici.

Le développement durable : pour construire un avenir plus serein

 

« Répondre aux besoins des générations actuelles sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
Tel est l’objectif du développement durable qui mobilise, aujourd’hui citoyens, entreprises et États en s’appuyant sur des valeurs de partenariat, de débat, de participation et de responsabilité.

Tout l’enjeu est de lier fortement le nécessaire développement économique avec le maintien des équilibres écologiques, afin d’éviter des dégradations irréversibles pour les générations à venir et l’épuisement des ressources naturelles non renouvelables.

Les conséquences de l’industrialisation (production de déchets en masse, pollutions, etc.) apparaissent et avec elles la désertification, la déforestation, le “trou” dans la couche d’ozone. L’érosion de la biodiversité et le réchauffement climatique (élévation du niveau de la mer, crise de l’eau, recrudescence des maladies tropicales et des affections respiratoires) complètent ce sombre tableau.
Dans le même temps, les experts font le constat que les politiques économiques menées au cours de la seconde moitié du XXe siècle n’ont guère amélioré la situation des populations les plus démunies. Selon eux, si tous les habitants de la planète vivaient de la même façon que les Français, il faudrait les ressources d’au moins trois planètes comme la Terre.

 

Un concept qui prend de l’importance


Trois Français sur quatre estiment que la démarche de développement durable est, aujourd’hui, une nécessité. Pour la majorité d’entre eux, le réchauffement climatique est la première source d’inquiétude.

La conscience citoyenne et environnementale semble donc s’installer, et, avec elle, le besoin de voir des projets concrets se réaliser au nom du développement durable.
62% des Français estiment, en effet, que «la solution doit venir de l’action de chacun ».

De leur côté, les chefs d’entreprises sont conscients des évolutions nécessaires. 95% d’entre eux jugent «importante la prévention des risques par rapport à l’environnement » et 68% affirment, que, face aux nouveaux enjeux, « ils devront modifier les fondamentaux de leur entreprise ».

La démarche de développement durable touche donc chaque acteur de la société : instances gouvernementales, simples citoyens mais également entreprises.

 

Aujourd’hui et demain ?


Désormais, le développement durable a largement dépassé le cadre institutionnel des collectivités locales. Les différentes actions menées par les grandes entreprises se sont petit à petit propagées aux PME qui elles aussi participent, à leur mesure, à la mise en place de démarches de développement durable.
Une nouvelle étape semble être franchie, aujourd’hui, avec l’implication des entreprises non plus seulement auprès de leurs salariés, clients ou fournisseurs, mais également auprès de chaque citoyen en aidant à la connexion des idées et des moyens (ex : www.generation-responsable.com ).


In fine, le développement durable n’est que l’expression de la volonté de chaque acteur de la société de préparer le monde dans lequel vivront les générations futures.

 

L’engagement des entreprises : en route vers le concret.


À ses débuts, la mise en place d’une démarche de développement durable ne semblait pas forcément évidente au sein de l’entreprise. En effet, comment concilier développement économique et social? Les intérêts des actionnaires et ceux des salariés ? Le développement de la production, du profit et le respect de l’environnement ?

 

Malgré ces logiques qui pourraient sembler antagonistes, de nombreuses entreprises, conscientes de leur rôle social et soucieuses de leur image, se sont lancées dans l’aventure.
Aujourd’hui, un nombre croissant d’entre elles ont adapté leur système de management aux critères (sociaux, sociétaux et environnementaux) du développement durable. La démarche est de longue haleine, car, contrairement aux résultats économiques qui se mesurent sur un trimestre, un semestre, une année, les effets d’une démarche de développement durable ne peuvent être évalués que sur une longue durée.

Une démarche qui concerne tout le monde


Les parties prenantes d’une telle démarche sont les personnes qui ont un intérêt plus ou moins direct dans la vie de l’entreprise. Parmi ces dernières, on retrouve, au premier rang, les salariés, mais aussi les fournisseurs, les clients, les collectivités locales et les actionnaires.

 

Il s’agira par exemple de privilégier certains profils de clients, de choisir ses fournisseurs en fonction de leur capacité à limiter l’impact de leur activité sur l’environnement, ou bien à mettre en œuvre certaines actions au sein de la société pour faciliter la vie quotidienne des salariés (co-voiturage, crèche d’entreprise…)

 

Le développement durable est un véritable projet d’entreprise qui traduit, de la part de cette dernière, un engagement clair et volontaire. Au sein de l’entreprise, la mise en place d’une telle démarche se déroule suivant trois étapes :
- La première étape consiste en une phase de réflexion collective afin de laisser exploser au grand jour le plus grand nombre d’idées possibles sur ce qui pourrait être fait. Il s’agit d’établir une sorte de diagnostic social, environnemental…
- La deuxième étape permet d’approfondir le ou les sujets choisis, de définir les enjeux et les objectifs que l’entreprise et ses salariés souhaitent atteindre.
- Enfin, la troisième étape consiste en la signature d’une feuille de route, d’une charte qui liste les actions à mener, qui permettra de mesurer l’adhésion au projet et de faciliter l’adaptation des parties prenantes aux changements nécessaires.

 

L’entreprise sort de son simple rôle de créateur de valeur marchande pour devenir un acteur de la vie quotidienne. Elle met en oeuvre différentes initiatives afin de fédérer les énergies, les idées aidant ainsi chacun à construire l’avenir.

 

Il n’y a pas de petits gestes…


« Il n’y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire », tel est le postulat à partir duquel se base le Ministère de l’écologie et du développement durable au travers de sa campagne publicitaire lancée en Mars 2007 pour mobiliser les Français autour du développement durable.

 

Cela est d’autant plus vrai lorsque toute la planète se mobilise. Ces petits gestes seront alors réalisés par des milliards de personnes.

 

Au quotidien, on pourra citer, parmi des centaines, quelques actions qui relèvent de la responsabilité de chacun :


A la maison :
- J’éteins les appareils électriques au lieu de les laisser en veille
- J’utilise des ampoules basse consommation
- Je trie mes déchets et j’évite les emballages inutiles
- Je préfère une douche rapide au bain
- Je lave ma voiture en station de lavage et non plus au jet
- Je ferme le robinet en me lavant les dents
- Je ne surchauffe pas mon logement et je l’isole le mieux possible
- J’utilise les énergies renouvelables
- Je donne une seconde vie à mes objets en les donnant
- Je privilégie les transports en commun ou le covoiturage
- Je conduis souplement et moins vite

 

Dehors :
- Je ne laisse pas de déchets derrière moi, que ce soit en montagne, à la mer ou même en ville.
- Je respecte la faune et reste dans les zones autorisées
- Je surveille mon animal domestique
- Je préviens les incendies en ne jetant pas mon mégot de cigarette par terre

 

Au bureau :
- J’économise le papier en imprimant modérément (en resto verso ou en 2 pages sur 1)
- Je modère la température du bureau et évite le surchauffage ou la surclimatisation
- Je limite mes déplacements en utilisant les nouveaux moyens de communication telles que les visioconférences ou les conférences téléphoniques.
- Je sélectionne mes fournisseurs pour favoriser ceux qui limitent leur impact sur l’environnement (fournitures rechargeables ou réutilisables, matières recyclées…)
- J’éteins mon ordinateur au lieu de le mettre en veille.


C’est de l’effort de chacun que naîtront de véritables évolutions…

 

La rédaction

La rédaction met tout en oeuvre pour faire de Terrafemina.com la référence Actu 100% féminin. News, décryptages, dossiers, enquêtes, vidéos... Nos journalistes, pigistes et contributeurs traitent chaque jour l'information qui intéresse les femmes dans leur quotidien professionnel et privé. Job, carrière, culture, débats de société, vie de couple et bien-être sont traités dans des formats sans cesse repensés pour nos lectrices. 
Si vous avez des remarques, des suggestions, des questions, n'hésitez pas à les poser via les profils des journalistes ou les espaces de commentaires, nous y répondrons avec plaisir !

 

Commenter

11 commentaires

domi60 - 14/02/10 09:30
difficile à l'heure actuelle de se retrouver dans les ecos labels ...
joelasaucisse - 02/05/10 06:19
je suis d'accord avec l'article, tout le monde peut agir pour réaliser des petits gestes au quotidien en faveur de la planète. malheureusement, nous sommes encore trop peu à le faire.
country33 - 19/10/10 13:31
C'est certain que d'abord de faire des gestes pour améliorer les choses , non seulement c'est bien mais on fait de drôles d'économies .
dakota76 - 06/06/11 08:15
Il faudrait que cela devienne une habitude pour chacun on peut tous le faire et c'est très simple alors agissons tous ensemble.
angelabeille - 15/11/11 09:14
Heureusement que maintenant, chaque petit geste aide à prendre soin de la planete bleue, mais j'espere que l'on fera des progrès très vite pour mieux la proteger.
vegasplump - 15/11/11 12:47
Trop de gens pensent encore " si je ne le fais pas c'est pas grave d'autres le feront à ma place" il faut vraiment un changement de mentalité pour que les choses avancent sinon nous ne pourrons rien faire, il faut que tout le monde participe!!!
country33 - 15/11/11 15:19
Je en sais pas ce que se disent les gens , mais je vois qui s'en fichent royalement.
country33 - 02/01/12 08:02
Il faut absolument faire attention et certains progrès sont encore à faire pour mieux la proteger. Nous laisserons aurement un drole d'héritages à nos enfants.
franmic64 - 22/01/12 16:14
Je ne supporte pas de voir les gens jeter des détritus par les fenêtres de leur voiture, c'est irresponsable!
fleurs06 - 22/01/12 16:48
Et bien, personnellement j'essaie de faire attention, en évitant de gaspiller de la nourriture, et surtout de trier, car c'est important !
country33 - 06/02/12 07:46
J'ai entendu cette nuit des secrets pour faire des économies sur une radio locale et j'ai appris que sur les toits des immeubles Anglais il y avait des récupérateurs d'eau de pluie pour les salles de bain puisqu'elle n'est pas potable, alors qu'attendons nous pour en faire autant.
La communauté
   Audrey888 a mis à jour son profil - Il y a 13 min
   nini8964 a mis à jour son profil - Il y a 22 min

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer