Le déficit public de la France devrait déraper selon Bruxelles

Par
Publié le 11 mai 2012

Les dernières prévisions de la Commission européenne tablent sur un déficit public français autour de 4% du PIB, un chiffre qui s'éloigne de l'objectif des 3% de François Hollande. Ce dernier a réaffirmé qu'il prendra « les décisions qui s'imposent » afin de tenir ses promesses.


Selon les dernières prévisions de Bruxelles, le déficit de la France l'an prochain devrait atteindre 4,2% du PIB, un chiffre qui s’éloigne de l'objectif de 3% auquel le socialiste s’était engagé. D’après l’analyse de Bruxelles, le chômage élevé devrait peser sur la croissance car il aura « un impact négatif sur la propension à consommer » des Français. Par ailleurs, cette même analyse souligne que la dette publique française devrait continuer à augmenter, passant de 85,8% du PIB en 2011 à 90,5% cette année et 92,5% en 2013.

Michel Sapin, responsable du projet présidentiel de François Hollande, a immédiatement assuré à l'AFP que l'objectif de 3% de déficit en 2013 était maintenu. En outre, il a assuré que les prévisions de Bruxelles sont « le reflet de la politique menée jusqu’à présent par le président Nicolas Sarkozy et son gouvernement ». François Hollande a expliqué que ce dérapage n’est pas pour lui une surprise et a indiqué qu’il prendrait « les décisions qui s’imposent » afin de tenir les engagements de la France en matière de finances publiques.

Alexandra Gil

(Sources : AFP et lefigaro.fr)
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Sommet de Bruxelles : un plan anticrise pour l'Europe
Hollande président : Merkel ne veut pas renégocier le pacte budgétaire européen
Sommet européen : tourner la page de la crise de la dette ?
Prévisions de l'Unedic : hausse de son déficit et du chômage en 2012
Sommet social : 430 millions d'euros annoncés pour relancer l'emploi

 

Commenter

2 commentaires

sandrine6405 - 12/05/12 10:06
J'ai entendu les déclarations de François Hollande hier soir et nous verrons ce qu'il est capable de faire alors que jusqu'à présent il passait son temps à critiquer la politique de son prédécesseur
omaha - 14/05/12 06:59
Est-ce que la situation de la France va être pire dans les années à venir… et bien attendons de voir, l’avenir nous le dira

Jouez

Entreprises partenaires

Fermer