Coût du travail : la polémique s'invite dans le débat présidentiel

Par Thomas Blard
Publié le 22 février 2012

La bataille des chiffres fait rage en cette période électorale. Dernière polémique en date : les comparaisons entre les coûts du travail en France et en Allemagne. Attention cependant à ne pas tomber dans le piège des chiffres tirés hors de leur contexte et manipulables à l'envi. Thomas Blard vous rappelle les notions à garder à l'esprit pour bien analyser ces différentes données.  
Coût du travail : la polémique s'invite dans le débat présidentiel


Pour pouvoir visionner cette emission, veuillez télécharger le plugin Flash Player disponible en cliquant ici.


Vous rappelez-vous de Benjamin Disraeli ? Peut-être pas. Un ancien Premier ministre britannique du XIXe siècle qui avait une citation que j'affectionne particulièrement. Il disait : « Il y a les mensonges, les foutus mensonges et l'Insee ! » Alors non, il ne disait pas l'Insee, il disait les statistiques. Parce qu'on peut tordre les chiffres dans de nombreux sens et leur faire dire beaucoup de choses surtout.

Illustration tout de suite avec le coût du travail. Vous avez lu comme moi un petit peu partout sur Internet que le coût du travail en France et en Allemagne serait à peu près le même. Mais attention ! Lisez bien car il s'agit du coût du travail dans l'industrie. C'est-à-dire 20% de l'économie française. Si on s'intéresse à l'ensemble de l'économie, les Allemands sont 10% moins chers que les Français. Voilà pourquoi il faut se méfier des gros titres et des statistiques qui sont des raccourcis, avec sans doute des arrière-pensées électorales.

Autre argument de ceux qui pensent que la France et l'Allemagne se valent, en tout cas qu'il n'y a pas besoin de faire plus d'efforts ici dans l'Hexagone, le thème de la productivité. On brandit la productivité française qui est certes très bonne, mais pour une raison simple. On travaille moins que nos petits camarades. Donc le même travail divisé par moins de temps, cela fait un meilleur résultat. C'est cela la productivité. Les 35 heures, que vous le vouliez ou non, la favorise mais, en tout cas, a des effets induits aussi indirects qu'on ne mesure peut-être pas, même si on commence à en parler : les risques psycho-sociaux. En effet, si on pousse les gens à faire en 35 heures ce que d'autres font en 40 heures. Est-ce qu'on ne les expose pas ? Donc vous voyez le débat sur les statistiques est plus compliqué qu'il n'y parait de prime abord. Il faut prendre l'ensemble du contexte pour bien comprendre les enjeux.

Thomas Blard

La bourse, les actions, les obligations, tout cela n’a plus de secret pour Thomas Blard… Le journaliste distille toutes les informations financières chaque jour sur la chaine LCI. Avant cela, il a notamment travaillé en Angleterre pour la chaine mondiale d’information BBC World et participé au lancement de la version française de la chaine financière Bloomberg TV. Avide de nouveaux projets, Thomas a notamment créé un blog et la web TV www.decideurstv.com.

Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
 

Commenter

7 commentaires

crakotte - 22/02/12 18:23
Si celui-ci reste au pouvoir, il lui prendra bien l'idée de faire payer le coût du travail aux salariés... Hum, je le sens venir.... car il est capable de tout.
country33 - 23/02/12 08:48
C'est certain que la France a le prix de revient du travail fini le plus élevé d'Europe, maintenant avec toutes les taxes comment baisser ce coût horaire ou mensuell d'un ouvrier , qui lui ne gagne pas terrible...
omaha - 09/03/12 09:34
je crois qu'il faut arrêter de se comparer à l'allemagne, bientot on va nous demander de gagner moins
omaha - 12/03/12 07:28
quand on voit qu'avec les charges , le salaire est multiplié par deux, je crois qu'il est evident qu'il faut travailler sur les cotisations
country33 - 12/03/12 07:40
Le travail a toujours été plus cher chez nous et tant que le sentreprises seront taxées ce sera comme ça ils ne pourront réduire leurs coûts.
jeanne-flo - 12/03/12 07:47
C'est un problème fréquemment soulevé , pourtant rien n'a été essayé pour baisser les charges qui pèsent sur le travail , un allègement serait pourtant une solution à l'augmentation du pouvoir d'achat qui lui même permettrait une relance de l'emploi ...
country33 - 26/03/12 21:56
Le travail et les charges , c'est ce qui pèse le plus et c'est aussi pourquoi on a tout perdu du prestige de la France en voyant balarguer, les pauvres ouvriers et leurs entreprises jetées franchement comme des kleenexs après usage .

Entreprises partenaires

Fermer