Île-de-France : Paris, parmi les villes préférées des Franciliens

Île-de-France : Paris, parmi les villes préférées des Franciliens
Qu’ils y vivent depuis toujours ou qu’ils s’y soient installés pour raisons professionnelles, les Franciliens aiment la qualité de vie en Île-de-France. Paris, Versailles et Cergy-Pontoise sont d’ailleurs les villes les plus appréciées.

75 % des Franciliens aiment leur région. C’est ce que révèle un récent sondage réalisé pour le magazine Stratégies. Un score honorable, certes, mais qui reste loin derrière les 98 % d’opinions favorables réalisées par la Bretagne. Et pour cause, l’Île-de-France est une région d’adoption pour de très nombreux Franciliens. En effet, seuls 54 % des sondés disent y avoir toujours vécu, 32 % s’y étant installés, à l’origine, pour raisons professionnelles.
Toutefois, quand il s’agit de noter leur qualité de vie, qu’ils en soient originaires ou non, 65% des personnes interrogées accordent 8/10, ou plus, à l’Île-de-France. Paris (« attractive » et « bien située »), Versailles (« attractive ») et Cergy-Pontoise (« dynamique ») figurent parmi les villes les plus appréciées. Bobigny et Nanterre arrivent, au contraire, en queue de peloton.

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Immobilier : les prix explosent à Paris

mya941
C'est vrai que je ne quitterai pas ma région parisienne pour la province par exemple qui doit aussi être appréciable mais non, est-ce une question d'habitude ?

dromette
oui la france est belle mais devient au point de vue securite un peu craignos alors est ce pareil dans les autres pays je ne sais pas

omaha
je ne vois pas pourquoi ils aiment leur région; si peut etre parce que nous avons un accès à la culture plus foisonnant sinon je ne vois pas

omaha
C’est certains que des villes comme nanterre, ou ivry sur seine ne font pas partis du classement, ce sont des villes beaucoup moins vendeuses

country33
Je pens e que maintenant avec les deusx heures souvent de routes qu'ils ont à se coller pour aller et revenir du travail, ils se trouvent bien une fois chez eux .

comments powered by Disqus