Après l'accouchement, quels sports pratiquer avec bébé ?

Après l'accouchement, quels sports pratiquer avec bébé ?

Quelques semaines après avoir donné la vie, l’envie de se réapproprier son corps et de tonifier sa silhouette est souvent pressante. Mais entre la rééducation périnéale et l’attention de tous les instants qu’exige votre petite tête blonde, difficile de rechausser les baskets. A moins de vous remettre au sport… avec bébé !

Le jogging-poussette

C’est un concept qui fait fureur aux Etats-Unis et dans les pays scandinaves. Le jogging-poussette, ou gym-poussette, permet aux jeunes mamans de pratiquer une activité physique, à moindre coût et sans se séparer de bébé. En quoi consiste-t-elle ? Tout simplement à courir en poussant votre poussette ou à effectuer des exercices d’étirement et musculation en prenant appui sur cette dernière.
Mais pour que ce moment soit aussi agréable pour vous que pour votre nouveau-né, il vous faudra respecter quelques règles de sécurité :
- Veillez à ce que votre enfant ait mangé, dormi et ait été changé, afin de vous assurer plusieurs heures de tranquillité.
- Choisissez une poussette légère mais stable avec de bonnes suspensions.
- Courrez dans un parc peu fréquenté mais offrant des sentiers larges et  praticables.
Depuis peu, il est possible de pratiquer la gym-poussette en bénéficiant de l’encadrement d’un coach sportif. Chaque séance alterne ainsi marche active, étirements et renforcement musculaire, sans jamais quitter votre nourrisson des yeux. Plusieurs entreprises (lesliegym, form-mum.com, etc.),  proposent ces prestations, dès quatre à six semaines après l’accouchement.

Le yoga

Le yoga post-natal est une forme de yoga permettant de tonifier sa silhouette tout en prenant soin de votre bébé. Il aide ainsi les femmes à retrouver santé et bien-être après l’accouchement et constitue également un complément à la rééducation périnéale.
Les séances de yoga post-natales alternent phases de méditation pour évacuer le stress et optimiser la concentration, postures yoguiques, exercices d’étirement, de musculation et de respiration. Autant de mouvements qui contribuent à muscler le périnée, les abdos et les jambes, mais aussi à détendre le dos, la nuque et les épaules.
Pendant ces séances, les jeunes mamans reçoivent par ailleurs des conseils concernant les soins à prodiguer au nourrisson, son sommeil ou l’allaitement.
Il est conseillé aux femmes ayant accouché par voie vaginale d’observer un temps de repos de deux mois avant de pratiquer cette activité, quatre mois pour celles ayant subi une césarienne.

La natation

Conseillée par les obstétriciens du premier au dernier jour de la grossesse, la natation favorise la circulation au niveau des jambes, assouplit les articulations et le périnée. Après l’accouchement, elle est tout aussi bénéfique. D’ailleurs, la plupart des clubs de natation proposent des séances post-natales. Ainsi, vous pouvez emmener votre enfant pour l’initier aux activités aquatiques. Praticable dès le mois suivant la naissance, ce sport doux permet à la fois de se relaxer, de prendre soin de soi et de tonifier sa silhouette. Le tout, sans prendre le risque de se blesser.
Par ailleurs, vous pouvez également participer à des séances de gymnastique en piscine alliant séance de stretching et de respiration. Elles vous permettront de faire travailler le corps dans son ensemble.  

La gymnastique en salle

Certaines salles de sport mettent à votre disposition un service de garde d’enfant pendant que vous transpirez. D’autres dispensent des cours spécialisés pour les jeunes mamans pendant lesquels bébé peut découvrir  le monde à côté de vous, sur un tapis de sol.
L’institut Infinigym, situé à Paris, propose quant à lui un cours de Gyrotonic® avec votre nouveau-né en position assise sur une jambe puis sur l’autre. Cette activité assure une tonification musculaire globale permettant de retrouver une silhouette harmonieuse. La séance comprend également des exercices d’étirement afin de dénouer le corps et prévenir toute contracture.
Ici, il est conseillé d’attendre la fin de la rééducation périnéale, soit deux mois après l’accouchement. Mais dans les faits, les femmes patientent généralement jusqu’à quatre mois.

Merci à Alexandra Dufour, professeur diplômée de GYROTONIC® (tout public et femmes enceintes), des métiers de la forme et du massage traditionnel Thaï.

VOIR AUSSI

Sport : Les femmes lancent les hostilités
Bon plan : Il va y avoir du sport !
Sports antistress : la sélection de la rédaction
Obésité infantile : tout se joue dès la grossesse