Médicaments : Les Français sont profondément inquiets

Médicaments : Les Français sont profondément inquiets
Médicaments : Les Français sont profondément inquiets
Une étude réalisée par TNS Sofres pour la Mutualité Française révèle la grande inquiétude des Français à l'égard des médicaments. Ils restent notamment sous le choc après l'affaire du Mediator, médicament administré pendant 33 ans et responsable de 500 à 2000 décès.
A lire aussi
Doliprane, Drill, Efferalgan : les médicaments préférés des Français
internet
Doliprane, Drill, Efferalgan : les médicaments préférés...

77% des Français pensent que l'affaire du Mediator n'est pas un cas exceptionnel et qu'elle révèle une défaillance globale du système, d'après une étude réalisée par TNS Sofres pour la Mutualité Française. Le sondage établit également que 2 Français sur 3 n'ont pas confiance dans les pouvoirs publics pour éviter à l'avenir un autre scandale sanitaire comme le Mediator.
La plus grande inquiétude des Français concerne l'information : pour 84% des personnes interrogées, les patients ne sont pas assez avertis,  et 54% estiment que les autorités politiques elles-mêmes ne sont pas suffisamment informées. En revanche, 57% des Français pensent que leurs pharmaciens sont bien informés et 55% pour les médecins. Ils sont 74% à estimer que les professionnels de santé devraient pouvoir avertir les pouvoirs publics si un médicament a des effets indésirables. Par ailleurs, 59% des sondés sont favorables à l'idée de réévaluer scientifiquement chaque médicament tous les 5 ans. Enfin, 55% souhaitent qu'un site soit mis en ligne pour renseigner le grand public sur chaque médicament.
Le Président de la Mutualité Française, Etienne Caniard, estime que les Français sont très lucides et qu'ils n'oublient pas les scandales sanitaires. Malgré tout, il considère que les Français ne devraient pas perdre confiance dans les médicaments, qui sont l'un des progrès médicaux majeurs de ces 50 dernières années.

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Mediator : Xavier Bertrand affirme que les médecins ne seront pas les payeurs
Le Mediator a coûté 1,2 milliard d’euros à la Sécu en 33 ans
Médicaments dangereux : la liste des 77 publiée par l’Afssaps
Baisse du remboursement des médicaments à vignette bleue