Cronut, brookie, duffin… Le point sur les viennoiseries hybrides dont tout le monde parle

Cronut, brookie, duffin… Le point sur les viennoiseries hybrides dont tout le monde parle
Cronut, brookie, duffin… Le point sur les viennoiseries hybrides dont tout le monde parle
Ne rien comprendre à ce que disent ses congénères peut s’avérer être une expérience très humiliante, surtout si ceux-ci sont vos enfants, des collègues revendiqués comme hype ou, pire, votre mère plus au fait des néologismes culinaires qui buzzent. Terrafemina vous fait un petit update sur ces pâtisseries hybrides dont les noms fleurissent en même temps que la nature renaît. Sucrées, sucrées, marions-les.
A lire aussi
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?
News essentielles
Serait-ce le meilleur biscuit du monde ?

- Le cronut

D’aucuns diront que c’est archi daté mais laissons donc de côté ces snobinards de la rue des Martyrs pour informer ou rappeler à la plèbe que nous sommes en quoi consiste le nouveau péché mignon des hipsters urbains en quête de nouvelles foodances. Le cronut n’est rien d’autre que le mariage heureux du croissant avec un donut (un mariage international, donc). Créé par le chef Dominique Ansel en 2012 (OLD !), ce croissant frit et dodu fait le bonheur des New-Yorkais, qui s’en arrachent près de 400 chaque jourpour la modique somme de 5 euros pièces. A Paris, il vous en coûtera 3 euros à The Hot Dog Corner.

La pâtisserie hybride aura dès lors fait des émules, donnant naissance à d’autres ovnis culinaires tels que…

- Le cragel


Le
croissant-bagel est le nouveau cronut, selon les observateurs les plus pointus. Plus élégant, le cragel est né des mains d’un New-yorkais pur jus puisqu’il a vu le jour au Bagel Store, en plein Brooklyn. Il a la particularité de se décliner en version sucrée ou salée et de pouvoir être garni, comme son homologue ancestral, de saumon et autres cream cheese et câpres (« Vous me mettrez un cragel pastrami ! »)



- Le brookie

Allez c’est à vous maintenant ! Le brookie est logiquement la contraction du… brownie et du cookie (non, pas du brie et des makis voyons. Quoique pourquoi pas...). Le brookie, lui, est l’histoire d’amour entre un brownie et un cookie, histoire née sans surprise sur le sol américain. Oldissime car apparu sur les blogs français dès 2011, le brookie pourrait bien revenir sur le devant de la scène à la faveur de l’hystérie autour des pâtisserie hybrides.

- Le crookie

Création culinaire d’Oliver Jansen-Reynaud qui dirige Clafouti Pâtisserie et Cafe, le crookie est canadien et n’est autre qu’un croissant contenant en son cœur un biscuit Oreo. Pourquoi pas un Croreo, alors, vous dites-vous fort à propos ? Mystère…

- Le puffin

Mélange du pancake (crêpe plate couverte de sirop d’érable pour rappel, car on finit par s’y perdre) et d’un muffin (gros gâteau gonflé dans une collerette de papier), le puffin a l’avantage de pouvoir être mangé avec les doigts, en trempant simplement son gros pancake dans un petit pot de sirop d’érable délicatement posé sur la table. So chic.

- Le duffin

Mariage improbable entre le donut (le truc de flic US boulotté par Homer Simpson) et un muffin, le duffin est commercialisé par Starbuck, qui l'a agrémenté d’une confiture planquée à l’intérieur et parsemé de sucre, parce que sinon ç’aurait été trop simple (et trop peu sucré certainement).



- Le cookie cup

Assemblage d’un cookie avec le successfull cupcake, le cookie cup allie une coque en cookie avec la crème et la déco girly d’un cupcake. Sur Instagram, le photos de cookie cup affluent, signe de son influence grandissante dans le milieu très fermé des pâtisseries hybrides.



- Le burger kouign-amann

Vous pensiez qu’on ne pouvait pas aller plus loin ? C’était compter sans Dominique Ansel, toujours lui ("monsieur cronut") qui, loin de rester sur ses acquis, a poussé le bouchon plus loin encore en associant la Bretagne et sa pâtisserie tout beurre-sucre au mythique sandwich américain dégoulinant de fromage fondu. Le résultat ? Un étouffe-chrétien sucré-salé qui rend fou les Américains.

Ou quand la pâtisserie hybride atteint les sommets de l’inconscience calorique. A moins que nous ne soyons qu'aux prémices de ces manipulation foodistiques. Connaissez-vous le cronut-burger (croissant + donut + burger)...?