Gardes d'enfants : de fortes inégalités territoriales

Gardes d'enfants : de fortes inégalités territoriales
Alors qu'à Paris faire garder son enfant relève du parcours du combattant, dans certaines régions de France les crèches sont à moitié vides et les nounous ne trouvent pas de famille. Et la situation ne risque pas de s'améliorer à l'avenir.


Le nombre de places en crèches ne cesse de croître en France. Ainsi, il est passé de 42 places pour 100 enfants de moins de trois ans en 2004 à 48,7 en 2009, selon une note du Conseil d’analyse stratégique (CAS) qui insiste sur les efforts en matière d’ouvertures de crèches.  Pour autant, il manquerait entre 300 et 500 000 places, selon un rapport parlementaire. De plus, les places en crèches sont mal réparties sur le territoire. Alors que dans certaines parties de la France il y a plus de 38 places disponibles en crèche pour 100 enfants, ailleurs on n’en compte que 4,3.
Même problème côté nounous : à Paris elles sont très difficiles à trouver, alors que dans certains départements ruraux les assistantes maternelles ne trouvent pas d’enfants à garder.
La situation n’est pas près de s’améliorer puisque de moins en moins d’enfants de moins de 3 ans sont scolarisés (à cause du manque d’enseignants en maternelle). La forte natalité française n’arrange rien.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Garde d’enfants : avez-vous pensé à la crèche interentreprise ?
L’accueil en crèche, la qualité contre la quantité ?
Une nounou, combien ça coûte ?

jeant
Pas compliqué, il suffit d'ouvrir des crèches dans les régions où il y a besoin.

doomi972
Les nounous sont des fois super cher

fidjikelyna
normal y a pas beaucoup de boulot en province alors les gens gardent leurs enfants, tandis qu'à Paris beaucoup de travail et pas beaucoup de possibilité de garde

mya941
Quand je pense que mon dossier a été refusé trois fois pour la crèche fautes de place, je suis outrée !!!

country33
Il y a des endroits ou vraiment ces crèches font défaut, mais de plus en plus de unicipalités très petites se réunissent pour en faire une qui est bien centrée et dessert toutes les familles.

naty44190
ce n'est pas quelques choses que je connais car je suis rester à la maison pour garder mes enfants mais j'entends des fois les problèmes qui se pose et va falloir qui trouve des solutions !!!

rosemary
Bien je suis dans un milieu rural et il est vrai qu'il y a des nounous celles qui sont nounous reconnu et connu ou là tu as des reservations de faites pour pouvoir l'avoir et beaucoup aussi qui n'ont pas d'enfants à garder.

sandrine6405
Je suis dans une ville moyenne, enfin 10 000 habitants environ et depuis deux ans nous avons eu une forte baisse de la demande de garde d'enfants, en fait depuis la crise.

franmic64
Comme rosemary, j'habite la campagne et les nounous agréées prennent le relais des parents!

julls
Je ne suis pas encore renseignée n'étant pas maman mais c'est quelque chose qui m'angoisse un peu à entendre mon entourage parler de cela.

sandrine6405
Il est vrai qu'avec l'ancienneté, il y a beaucoup de bouches à oreilles ensuite, j'ai eu mes 2 derniers contrats par connaissance et j'apprécie cette reconnaissance pour mon travail

angelabeille
Je suis assistante maternelle, dans un village de 1.700 habitants, nous sommes une bonne quinzaine... et on se retrouve en détresse depuis l'ouverture d'une crèche à la ville à côté. Le sujet est complexe, car pour avoir des assistantes maternelles : il faut des candidatures. Mais il en manque cruellement, car après il faut que la maison soit aux normes, que la femme ou l'homme soit apte a accueillir un petit (un seul la premiere année) et il y a beaucoup d'impayé également au niveau des parents, ou bien ils tardent a régler le salaire. c'est un métier dévalorisé, peu apprécié.. et qui se perd. Moi meme j'ai envie de changer... et cela fait presque 13 ans que je le fais.

country33
Chez nous le moindre petit hameau a son assistante maternelel alors c'est pratique aussi car souvent les enfants et les parents se connaissent tous plus ou moins.

angelabeille
j'ai de moins en moins d'appel depuis la création d'une creche a 12 km de chez moi... cela me fait peur...

sandrine6405
sur ma commune de 10 000 habitants, nous avons en garde des enfants qui sont à 70 % hors de notre commune, c'est très inquiétant.

linelu7
ah ben oui, c'est sûr, qu'il y a plus de boulot en zone urbaine, dans ce domaine là, qu'à la campagne . . . . .. . . .. . .. . . . . ..

ladymam
je suis en saone et loire et chez nous aussi les crèches débordent , plus de demandes qu 'il n 'y a de places !

jeanne-flo
C'est souvent un problème de faire garder les enfants selon les endroits mais aussi selon les horaires de travail , c'est compliqué ...

country33
Les crèches sont prises d'assault car maintenant les parents qui ont des enfants en bas âge n'ont pas tous la possibilité d'avoir des places, dès qu'une crèche se construit elle est prise d'assaut.

linelu7
en allemagne, ils ont proposé une solution assez rétrograde pour désengorger les crèches: payer les femmes pour qu'elles restent chez elles . . . .

country33
Mais avec la différence c'est qu'elles ne sont pas si payé que ça pour rester à la amison mais par contre n'ont aucunes aides pour retourner travailler.

Fleurdesmontagn
Des crèches à moitié vides? C'est qu'il y 'a moins de naissances! C'est une question qui devrait intéresser pas mal de couples! S'installer ailleurs!

Rose50
En effet comme pour toute activité, cela dépend de la région et du taux d'habitants. Le mieux est de trouver ou faire son commerce là où il y'a du monde. Si on veut que ça marche.

linelu7
Ces derniers temps, les crèches parentales se sont développées devant la forte demande: les crèches municipales ne pouvant pas combler les besoins.

comments powered by Disqus