Peut-on espionner sa nounou si on la soupçonne de maltraitances ?

Peut-on espionner sa nounou si on la soupçonne de maltraitances ?
La justice doit se prononcer aujourd'hui sur un cas de plus en plus fréquent : des parents inquiets pour leur bébé avaient placé un micro dans une peluche pour espionner la nounou. Même si cette dernière a manqué à son devoir de soins, elle fait un procès aux parents.


« Qu’est-ce qui est plus important, l’atteinte à la privée ou la sécurité de l’enfant, » s’interroge l’avocat des parents traînés en justice par une nounou qu’ils avaient espionnée.
Ce couple de Lyonnais s’inquiétait de voir le comportement de leur bébé de 3 mois changer. Nerveux, grognon, il avait les fesses rouges et une soif étonnante. Ils placent alors un micro dans l’ourson de leur enfant et découvrent avec stupeur non pas des maltraitances physiques, mais un manque de soins effrayant. Leur enfant était laissé à l’abandon toute la journée dans une pièce aménagée en sous-sol près de la cave, sans que personne ne lui parle ou ne s’inquiète de lui de la journée. Ils attaquent alors la nounou, mais leur plainte est classée sans suite. Cette dernière contre-attaque et porte plainte pour violation de la vie privée. Le jugement sera rendu en début d’après-midi.

(Source : lefigaro.fr)
Crédit photo : Comstock

VOIR AUSSI

À 14 mois, il décède après avoir été forcé à manger
1530 euros pour 10 heures de baby-sitting !
Crèches en colère !