Les facultés surnaturelles des parents : l’ouïe

Les facultés surnaturelles des parents : l’ouïe
Les parents ne sont pas tout à fait des êtres comme les autres. Assez vite, ils développent des capacités et des facultés hors du commun. Aujourd'hui, éclaircissement sur le mystère de l'ouïe absolue des parents. Pour rire un peu...

A la naissance d’un enfant, les parents développent une ouïe hors du commun. Non seulement ils peuvent entendre les pleurs d’un enfant derrière le bruit d’une salle de supporters regardant un match de foot le soir d’une coupe du monde, mais en plus ils s’avèrent capables de distinguer des sonorités au demeurant tout à fait semblables pour un néophyte.

Comme les victimes de stress post traumatique, les jeunes parents vont ainsi pendant de nombreuses années se crisper automatiquement au bruit provenant d’un enfant (pleur, cri, appel, chute, choc).

Il est ainsi recommandé aux jeunes parents d’éviter d’emménager dans une rue se trouvant sur le trajet d’une école, d’une crèche, d’un conservatoire ou de tout autre lieu de regroupement d’enfants. Il est également recommandé de bien vérifier le type d’équipement et d’animations prévus sur le lieu de vacances et d’éviter tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à un club enfant.

L’autre spécificité de l’ouïe parentale est une acuité phénoménale au silence.

Cette faculté ne s’acquiert qu’au bout de quelques mois, le petit d’homme pouvant dans les premières semaines trouver le sommeil à côté d’un camion poubelle doublé par un camion de pompier. Las, très vite, le sommeil de l’enfant s’allège comme Perette et son petit pot de crème, et le jeune parent n’a plus qu’une obsession : que la sieste ou la nuit entamée ne soit arrêtée sous aucun autre prétexte que l’horloge biologique du chérubin.

Il devient ainsi rapidement expert en classification hiérarchique des matériaux selon leur potentiel sonore. Il sait qu’il peut trier ses pulls par saison et ses chaussettes par couleur sans créer le moindre bruit. Il sait par contre qu’il n’est pas question de sortir un disque de coton de son emballage plastique. Il sait qu’il peut lire un livre mais pas l’Equipe. Surtout il connait par cœur les planches qui craquent et les portes qui grincent.

Parfois le parent semble pourtant souffrir de problème d’oreille, voire de franche surdité. Ne vous y fiez pas, il attend simplement que son conjoint gère le problème (la dispute, la chute, le pleur) à sa place…

SES AUTRES ARTICLES

Le blog de Mummyintown
Mais pourquoi les enfants croient au père noël ?
De l'art subtil de faire un cadeau à un jeune parent