Un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école primaire

Un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école primaire
10% des enfants seraient victimes de harcèlement à l’école primaire. C’est le résultat d’une enquête de l’Observatoire international de la violence à l’école pour l’Unicef. Les têtes de Turcs sont-elles plus nombreuses aujourd’hui ?

Racket, menaces, insultes, coups, violences : sur 12 000 enfants âgés de 8 à 11 ans, un sur 10 est victime de maltraitance physique à l’école, 18% le sont occasionnellement. Eric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’école et auteur du rapport pour l’Unicef dit son étonnement dans le Parisien : « Je travaille depuis trente ans sur le sujet, mais je ne m’attendais pas à un effet aussi massif du cumul : quand on est victime d’un type de maltraitance, les autres s’enchaînent ».
Autre enseignement du rapport : cette violence ne concerne pas plus les cours de récréation en ZEP –Zone d’éducation prioritaire-, que les autres : tous les milieux sont égaux face au harcèlement scolaire.
Ces souffre-douleur seraient donc à surveiller de près, puisque le rapport souligne qu’ils sont davantage susceptibles de décrocher en classe et qu’ils peuvent garder des séquelles de ces violences à l’adolescence et à l’âge adulte.
Alerté sur le sort de ces jeunes cassés dès l’école primaire par une lettre ouverte de pédopsychiatres en janvier dernier, le ministre de l’Education Luc Chatel a missionné Eric Debarbieux pour faire une série de propositions sur le sujet. Le rapport sera remis au Ministre le 12 avril et devrait donner lieu à l’annonce de mesures début mai.
(Source : Le Parisien)

VOIR AUSSI

Violence scolaire : lancement d’une enquête nationale de victimation
Obami, un réseau social innovant pour les écoles
Débat : Faut-il supprimer les notes à l’école ?
La CNIL sensibilise les plus jeunes à la protection de la vie privée

chrys03
Concernant la violence à l'école, mon fils a subi des violences depuis la maternelle et à l'adolescence a développé une psychose proche de la schysophrénie ce qui le handicape beaucoup dans sa vie actuelle d'étudiant.

country33
Il y aura malheureusement des gosses plus osés qui feront subir des maltraitances aux faibles , quel monde.

missmolko
1 sur 10 c'est enorme faut vraiment que cela cesse!!!!

votreop
On peut aussi préciser que dans les banlieues, des profs rapportent que des élèves de primaire, blancs, se font copieusement insultés par des immigrés d'insultes du genre de sale blanc, et autres...

exhine
On peut aussi parler de l'homophobie qui pousse certains à battre les gays , et des bons européens bien blancs qui insultent les sales arabes et les noirs puant . Ne généralisons aucune attitude minoritaire et ne stigmatisons personne.

Pipinousse
peut etre faudrait il aussi des surveillant dans les cours en primaire car les professeurs ne font pas tres attentin aux eleves cela eviterait certains problemes de racket et surtout de violence

jujuleretour
C'est carrément incroyable , et personne pour intervenir , si l'école est un lieu ou les enfants souffrent à ce point , il faudrait peut être agir très rapidement .

jeanne-flo
A l'école primaire !!! Dans le lieu ou sont réunis les enfants , ces petites choses qui babillent et qui font des caprices si ils n'obtiennent pas le bonbon même si c'est l'heure de manger ... Donc , pour résumer , quand les petites frimousses sortent de l'école un grand sourire sur le visage , regardons bien , ceux qui ne sourient pas ... Un sur dix , c'est quand même assez facile à voir ... Mais le plus grave , c'est que celui qui ne sourit pas a sans doute été harcelé par un de ces petits anges souriant qui tend les bras à sa maman qui l'attend ... On dirait le scénario d'un film d'horreur ...

omaha
et mon fils en fait parti, il est au collège en 6ème, les brimades ont commencé en fin d'année (decembre), et ont repris de plus belle en début d'année on a vu le principal pour qu'il agisse, chose qu'il a fait

stephanili01
le pire c'est que certaines victimes n'ose rien dire !!!!!

ladymam
1 enfant sur 10 c 'est beaucoup ! mes fils n 'ont jamais ce genre de problemes au collège .

rosemary
malheureusement il n'y a rien d'étonnant à lire cela, même si cela fait de la peine de voir ce chiffre énorme.

country33
C'est comme ça maintenant et ce qui est déplorable c'est de voir que parfois des profs n'interviennent pas alors qu'ils le savent.

Fleurdesmontagn
Un enfant est toujours fragilisé à l'école! Certains élèves ne trouvent rien de mieux que de se venger des plus faibles pour se faire valoir! Les petits ont vraiment des problèmes à l'école!

omaha
si les maitresses font bien leur travail notamment pendant la surveillance dans la cours, c'est facilement detectable

country33
Pour ça il faudrait qu'elles soient un peu plus attentionnées à surveiller car la plupart du temps elles se réunissent au milieu pour papoter entre elles et les gosses font ce qu'ils veulent.

Daylon.973
1 enfant sur 10 est victime de Harcèlement à l'école: Perte de confiance,Troubles Psychologique,Dépression,conduites Suicidaires.

comments powered by Disqus