Un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école primaire

Un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école primaire
Un enfant sur 10 est victime de harcèlement à l'école primaire
10% des enfants seraient victimes de harcèlement à l’école primaire. C’est le résultat d’une enquête de l’Observatoire international de la violence à l’école pour l’Unicef. Les têtes de Turcs sont-elles plus nombreuses aujourd’hui ?
A lire aussi

Racket, menaces, insultes, coups, violences : sur 12 000 enfants âgés de 8 à 11 ans, un sur 10 est victime de maltraitance physique à l’école, 18% le sont occasionnellement. Eric Debarbieux, président de l’Observatoire international de la violence à l’école et auteur du rapport pour l’Unicef dit son étonnement dans le Parisien : « Je travaille depuis trente ans sur le sujet, mais je ne m’attendais pas à un effet aussi massif du cumul : quand on est victime d’un type de maltraitance, les autres s’enchaînent ».
Autre enseignement du rapport : cette violence ne concerne pas plus les cours de récréation en ZEP –Zone d’éducation prioritaire-, que les autres : tous les milieux sont égaux face au harcèlement scolaire.
Ces souffre-douleur seraient donc à surveiller de près, puisque le rapport souligne qu’ils sont davantage susceptibles de décrocher en classe et qu’ils peuvent garder des séquelles de ces violences à l’adolescence et à l’âge adulte.
Alerté sur le sort de ces jeunes cassés dès l’école primaire par une lettre ouverte de pédopsychiatres en janvier dernier, le ministre de l’Education Luc Chatel a missionné Eric Debarbieux pour faire une série de propositions sur le sujet. Le rapport sera remis au Ministre le 12 avril et devrait donner lieu à l’annonce de mesures début mai.
(Source : Le Parisien)

VOIR AUSSI

Violence scolaire : lancement d’une enquête nationale de victimation
Obami, un réseau social innovant pour les écoles
Débat : Faut-il supprimer les notes à l’école ?
La CNIL sensibilise les plus jeunes à la protection de la vie privée

comments powered by Disqus