Education : 1500 classes supprimées pour la rentrée 2011-2012 ?

Education : 1500 classes supprimées pour la rentrée 2011-2012 ?
Comme chaque année,  parents d’élèves et professeurs montent au créneau à propos des fermetures de classes. A la rentrée 2011-2012, il pourrait y avoir jusqu’à 1500 classes en moins au plan national.

1.500, c’est le nombre de classes qui pourraient être fermées dans les écoles à la rentrée.

Le principal syndicat du primaire, SNUipp-FSU, s’insurge contre cette mesure et annonce une « rupture sans précédent ». Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat, précise que « ce chiffre s'entend comme le solde entre les ouvertures et les fermetures de classes sur 62 départements touchés, donc nous aurons la différence de 1500 classes ».

Les deux dernières années les chiffres étaient plus rassurants car le solde avait été positif. Les secteurs aussi bien dans le public que dans le privé seraient touchés par ces réformes. Il y a de quoi s’affoler quand on sait que les fermetures découlent des 8.967 suppressions de postes qui sont prévues dans les écoles publiques pour le budget 2011.

En parallèle, on s’aperçoit que le nombre d’élèves augmentent sensiblement. Le ministre de l'Education,  Luc Chatel, n'a pas précisé ces chiffres.

VOIR AUSSI

Luc Chatel veut suivre les élèves en décrochage scolaire

80% des professeurs débutants s'estiment mal formés

Education : recruter les professeurs remplaçants via Pôle emploi

Création d'un prix Nobel de l'éducation

Pourquoi la rentrée scolaire coûte cher ?

dakota76
1500 classes risquent d'être supprimées , c'est une catastrophe, chaque année on supprime des classes et des postes.

country33
Dans certaoins village il n'y a plus d'enfants dans l'école et les villages pourtant s'agrandissent.

Guillermo
Pére d'un enfant autiste , je suis écoeuré devant tant de mépris pour nos enfants mendiants de scolarisation , que nous devons garder à la maison et amener d'orthophoniste en psy , pour leur donner une dignité et les préparer à une autonomie futur.Si toutes ses classes vouées à la fermeture avaient le réflexe d'accépter ou d'exiger des enfants handicapés ,ne serait ce que quelques heures par jour , non seulement cela ferait preuve de civisme à ceux qui l'enseigne , non seulement cela ferait preuve de solidarité pour les parents d'éleves mais en plus cela permettrai de créer des emplois pour de nouvelles assistantes de vie scolaires ...... réagissez vite avant la rentrée , s'il vous plait...

Pipinousse
Dans certaines écoles les classes sont surchargées plus de 30 élèves et les instituteurs ont de plus en plus de mal a faire suivre tout le monde car ils n'ont pas vraiment le temps de s'occuper des retardataires dans les leçons et si cela continu ainsi comment faire pour que nos enfants puissent encore étudier correctement

country33
Bientôt certaines classes seront trop surhargées, le temps que d'autres se vident, pourquoi ne pas rassembler et mieux répartir le sélèves.

ninouninoutte
et apres on s etonne que certains villages deviennent des villages mort que tout le monde desertifie

selenia1682
La seule solution que l'on impose aux parents avec des classes surchargés c'est de faire classe à leur enfant après la classe !!! Ils n'arrivent pas toujours à suivre du coup il faut reprendre avec eux la journée de cours, réexpliquer, trouver des exercices sur internet pour vérifier qu'ils ont compris la leçon, ... c'est épuisant de devoir assumer son rôle de parent, d'employé et après de devoir faire le rôle du prof d'école !!!!

omaha
@ je te rejoins Guillermo sur le fait que les enfants handicapés (au sens large du terme) devraient avoir le droit à une scolarisation digne de ce nom. Mais pour ce faire, il faudrait aussi que l'éducation mette des moyens necessaire comme une AVS pour chaque enfant

country33
Maintenant les AVS vont surement reprendre kle chemin des classes car ça a été dit par le Président de la République .

comments powered by Disqus