Cet indice étonnant pourrait révéler le sexe d'un bébé

Cet indice étonnant pourrait révéler le sexe d'un bébé
Cet indice étonnant pourrait révéler le sexe d'un bébé
D’après une étude qui vient d’être publiée, les femelles lémuriens dégageraient une odeur caractéristique lors de leur grossesse, qui pourrait permettre aux mâles de déterminer le sexe de l’enfant. Et si les hommes aussi en étaient capables ?
A lire aussi
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de cette maman fait débat
News essentielles
Un gant de riz pour aider bébé à dormir ? L'astuce de...


Et s’il suffisait aux hommes de renifler leurs compagnes enceintes pour savoir si elles portent un garçon ou une fille ? D’après une étude scientifique récente basée sur des lémuriens, les mâles pourraient être capables d’identifier le sexe de leur futur enfant à partir de l’odeur dégagée par leur partenaire pendant sa grossesse.

Christine Drea et Jeremy Chase Crawford, deux chercheurs américains, viennent en effet de publier une étude sur ce phénomène dans la revue Biology Letters. Les deux scientifiques ont analysé les sécrétions vaginales de douze femelles lémuriens pendant leur grossesse. « Nous avons observé que l’odeur émise est altérée quand elles sont enceintes et qu’en plus, il y avait une différence selon le sexe du bébé », notent-ils dans leur étude. L’odeur sécrétée par les femelles portant un garçon était en effet significativement moins prononcée.

>> Ces odeurs qui déclenchent des migraines <<

Une odeur qui a une fonction sociale au sein du groupe

C’est la première fois que des chercheurs établissent la preuve que l’odeur d’une femelle enceinte varie selon le sexe du bébé. Selon Christine Drea et Jeremy Chase Crawford, « cette odeur caractéristique pendant la grossesse pourrait servir à aiguiller les interactions sociales, en encourageant la reconnaissance entre la mère et son petit, en luttant contre les conflits internes au groupe ou les mécanismes comportementaux induits par la confusion au sujet de la paternité ».

Les lémuriens dégagent une odeur forte et caractéristique. Celle-ci est notamment due aux phéromones et peut servir à déterminer le niveau de fertilité de l’animal. Or, l’odeur des lémuriens femelles est moins prononcée lorsqu’elles sont enceintes, et encore moins quand le bébé à naître est un mâle. La question qui se pose désormais : est-ce-que les animaux eux-mêmes sont sensibles à ces variations d’odeur ? Sans parler de celle qui vous brûle les lèvres : les hommes pourraient-ils également être concernés par ce phénomène ? Voilà qui ringardiserait inévitablement les échographies...

>> 9 des pires secrets sur la grossesse que tout le monde passe sous silence <<

À voir
Aussi