Être maman et sexy, mission impossible ?

Être maman et sexy, mission impossible ?
Être maman et sexy, mission impossible ?
Un tiers des femmes ne se sentent plus attirantes après une ou plusieurs grossesses et souffrent d'un lourd déficit d'image. Ou de la difficulté de conjuguer le rôle de maman et celui de femme et amante auprès de son conjoint.
A lire aussi
Le jour où j'ai découvert que j'allais être... maman
News essentielles
Le jour où j'ai découvert que j'allais être... maman


Difficile de garder son sex-appeal de femme fatale auprès de son partenaire lorsque l’on a donné naissance à un enfant. C’est du moins la conclusion qui ressort d’une étude menée par Netmums auprès de 3000 femmes britanniques. Plus de trois quarts des mères répondant à cette enquête ont ainsi déclaré avoir moins de relations sexuelles après avoir eu leur enfant. Plus de la moitié des femmes estiment par ailleurs que leur relation est passée de sexuelle à platonique depuis la naissance de leur bébé.

Par ailleurs, un tiers d’entre elles pensent que leur conjoint les trouve moins attirantes. Elles sont ainsi une minorité à avoir confiance en leur pouvoir de séduction et leur féminité : seules 12% des femmes interrogées estiment que leur mari pourrait les qualifier de « féminines ». En revanche, près des trois quarts s’accordent à dire que leur partenaire pourrait les considérer « fatiguées », et elles sont une femme sur cinq à estimer que leur mari pourrait utiliser le terme « asexuée » pour les décrire. Une vision d’elles-mêmes négative et peu valorisante que la majorité des femmes interrogées partagent et qui démontre la complexité qu’ont les femmes mères à conjuguer leurs différents rôles au quotidien. La plupart des mères ont ainsi totalement perdu confiance en elles : 41% n’aiment pas leur nouveau corps et elles sont autant à avoir perdu toute relation avec la mode et la cosmétique, ne sachant plus ou ne souhaitant plus prendre soin d’elles. Autre résultat de l’enquête : ce sont les mères les plus jeunes, entre 20 et 29 ans qui ont tendance à se sentir les plus négligées et à ne pas se sentir sexy.

Face à ce pessimisme ambiant, le cofondateur de Netmums, Siobahn Freegard, a souligné que « maman et femme ne devraient pas vivre indépendamment. Chaque mère est à la fois maman et femme et cela doit être célébré en tant que tel ».

VOIR AUSSI

« Petite Maman », une bande d’amis au secours des mères en difficultés,
Vie de parents.fr : Papa et Maman racontent leurs déboires sur un blog
Internet pour les jeunes mamans
Dépression post-natale : la détresse des mères

À voir
Aussi