Réussir son vide-grenier

Réussir son vide-grenier
Réussir son vide-grenier

Opportunité pour gagner un peu d’argent, occasion de dégoter un objet original à prix cassé, le tout dans une ambiance conviviale, les vide-greniers ont la cote en France, aussi bien côté consommateur que particulier exposant. A quelques jours de la Braderie de Lille, voici quelques conseils pour réussir votre vide-grenier.

A lire aussi
Coucher pour réussir ? 13% des hommes ne disent pas non
News essentielles
Coucher pour réussir ? 13% des hommes ne disent pas non

A savoir

Franchement, qu’est-ce qui vous fait encore hésiter ? La peur de vous séparer définitivement de l’horloge de grand-mère ou de ces bottes importables ? De mal négocier et vous retrouver avec une maigre recette à la fin de la journée ? Pas besoin d’être un as du commerce pour réussir son vide-grenier. D’autant que la présence sur ce type de manifestation ne coûte quasiment rien. La seule dépense consiste à louer un emplacement pour son stand. En fonction du lieu et de l'organisateur du vide-grenier, les prix du mètre carré varient en général de 2€ à 15€. Les espaces les plus chers sont réservés à la capitale (aux alentours de 10€) et aux grandes villes de province. Parfois l’organisateur vous demandera de verser une caution propreté qui vous est restituée à la fin de la journée. Les responsables des manifestations ne prennent généralement pas de pourcentage sur les ventes effectuées. Toute la recette vous revient donc le plus souvent. Et en quelques ventes le prix de la location est vite amorti. Mais n’espérerez pas gagner des mille et des cents en vendant vos vieux objets, il est rare de dépasser les 400€ de recette.

Comment exposer ?

Pour connaître les vide-greniers qui ont lieux dans votre région, renseignez-vous auprès de votre mairie et de celle des alentours. Des sites fiables comme vide-greniers.org répertorient également toutes les manifestations sur l’Hexagone. Ensuite, rien de plus simple, il suffit de vous inscrire auprès de l’organisateur. Un conseil : prenez-y vous à l’avance, les meilleures places sont généralement prises d’assaut. A noter, depuis 2008, il est interdit aux particuliers de participer à plus de deux vide-greniers par an sur l’ensemble de la France. Mais cette interdiction vaut pour une personne physique donc si vous êtes en couple, vous pourrez participer à quatre vide-greniers au final.

4 conseils pour bien vendre

- Premier impératif : être prêt tôt
Installez-vous le plus tôt possible. Dès 8h du matin, votre stand doit être parfaitement installé de manière à attirer les premiers visiteurs. C’est dans les premières heures de la journée que l’on réalise souvent les plus belles ventes.
- Soignez votre stand
Même s’il est riquiqui, ce n’est pas une raison pour tout entasser de façon désordonnée. Si les acheteurs adorent fouiller, ils apprécient aussi que les objets soient mis en valeur. Soignez donc la mise en scène, variez les présentoirs. Déposez vos articles sur une table plutôt que directement sur le sol. Et organisez par thématique (vaisselle, vêtements, jeux…). Veillez à ce que tous les objets mis à la vente soient propres.
- Pas d’étiquettes sur les produits
Un vide-grenier reste avant tout un moment d’échange et de convivialité. Les chineurs qui se baladent entre les stands n’ont pas forcément l’intention d’acheter. C’est à vous de les convaincre en engageant la conversation. Indiquez-leur directement le prix à haute voix, car certains, timides, n’oseront pas vous le demander. Bien sûr, vous avez en amont préparé une liste avec un prix pour chaque article. Ce n’est pas évident à déterminer. Demandez-vous combien vous seriez prêt à acheter un tel objet.
- Restez ouvert à la négociation
Dans ce genre d’événement, les flâneurs cherchent avant tout à réaliser de bonnes affaires. Ce serait dommage de les faire fuir avec des montants trop élevés. Un conseil : gonflez légèrement le prix avant le début des négociations.

VOIR AUSSI

Bon Plan : Freecycle.org, le vide-grenier facile
Découvrez un bric à brac 100% solidaire
MACAQ, l’association à l’origine du célèbre vide-grenier des Batignolles
Déménager responsable : comment s'y prendre ?
Déstockage : faites le tri d’une vie bien remplie

À voir
Aussi