Des robes à prix doux pour mariées bohèmes

Des robes à prix doux pour mariées bohèmes
On peut se marier sans passer par la case boutique guindée, meringue culcul et essayages à répétition. De plus en plus de jeunes mariées trouvent la robe de leurs rêves dans des magasins de prêt-à-porter et sans craquer leur PEL. Témoignage.


« Comment trouver sa robe de mariée ? » En interrogeant une toute jeune épouse, j’ai eu la réponse suivante :
« Je ne suis pas allée dans une boutique classique de robe de mariage. Et pour plusieurs raisons.
1. Je ne voulais pas mettre autant d'argent dans une « robe d'un jour ». Je voulais acheter une robe que je pourrai remettre ensuite.
2. Le style Cymbeline et Pronuptia ne collait pas avec le type de mariage que j'ai fait : déjeuner sur l'herbe en montagne.
3. Je n'aime en général pas les robes de mariée, toujours trop sophistiquées, alambiquées, froufroutantes, ça me donne une impression de déguisement.
4. Ce genre de boutique me paraissait hyper compliqué : il faut prendre rendez-vous, commander, faire des essayages tous les trois mois pour les retouches, avoir tout bouclé six mois avant le mariage, discuter avec des vendeuses insistantes etc.
J'ai donc fait les boutiques de prêt-à-porter un peu haut-de-gamme où je ne m'aventure pas d'habitude, en cherchant une robe blanche. Je crois me souvenir d'être allée chez Sandro, Agnès B., Côtélac, Kenzo. J’ai fini par trouver ma robe dans une boutique à Lyon, je dirais environ 200 . Beaucoup moins cher qu'une robe de mariée, il paraît que les prix commencent autour de 150 dans les boutiques vraiment très low cost, et que le prix moyen ailleurs, c'est entre 300 et 800 . Et puis dans une boutique classique, on te vend aussi voile, jupon, sous-vêtements, mitaines, chaussures etc. ce qui triple le budget. »

Pas bête. Pourquoi ne ferait-on pas simplement le tour de nos boutiques fétiches pour trouver LA robe ?

Robe de mariée Naf Naf 2012

Naf Naf avait tenté l’expérience en 2011 un peu par hasard : en créant une robe de cocktail couleur vieux rose, la marque de prêt-à-porter avait enthousiasmé les futures mariées qui s’étaient arraché cette longue tenue au jupon bouillonnant. Surpris de son propre succès, Naf Naf avait réédité la robe en blanc et en ivoire pour exaucer encore plus de futures épousées. Il faut dire qu’à 199 €, l’occasion était trop belle. Fort de son succès Naf Naf renouvelle l’expérience cette année avec une robe résolument blanche cette fois. Une jupe en tulle, un décolleté en V, tout pour faire une mariée mi-princesse bohème mi-Marilyn Monroe.

Lolita Lempicka pour Ekyog

La collection capsule Lolita Lempicka pour Ekyog sera disponible à partir du 20 mars. Les filles qui ont prévu un mariage champêtre seront sûrement inspirées par ces robes en coton léger. Si vous ne connaissez pas Ekyog, il s’agit d’une marque de vêtements éco-responsable. Une partie des bénéfices sera donc reversée à l’association Terre d’Ekyog qui œuvre notamment à Madagascar et en Inde pour des projets sur l’agriculture biologique, l’accès à l’eau potable et l’éducation.


Dans la collection Ekyog été 2012, il y a aussi un très bel ensemble short-top en belle dentelle…


Micro-tenues Maje

Les mariées modernes qui se voient mal porter un gros jupon à frous-frous oseront le combishort en coton ajouré ou la maille esprit crochet romantique des tenues Maje de cet été.


Allure virginale

Prix doux pour ces deux robes vaporeuses trouvées sur MonShowroom. La première en tulle et plumetis et dentelle par Molly Bracken (49€), la seconde en coton Sarah Wayne (156€).

Drapé antique

En version longue comme chez Mes Demoiselles ou en version courte chez Vanessa Bruno, jouez les déesses antiques le jour J avec des chaussures lacées, un bijou de tête doré et une série de joncs au poignet.


Robe style empire, décolleté croisé en soie by Mes Demoiselles (249 €). Robe en viscose fluide effet drapé by Vanessa Bruno (395,00 €).

Et aussi

Modeste chez Sessun, en cuir pour celles qui oseront chez American Retro, tutu chez Vero Moda, sobre chez Tara Jarmon, rétro chez Anthropologie... les robes de mariée foisonnent, et pas seulement là où on les attend. À vous de trouver la vôtre.

Rétro, robe esprit plumetis, Anthropology (195 €) - Sobre, robe bimatière à encolure bateau, manches ¾, top de robe légèrement crêpé bas en drill de coton, Tara Jarmon (240 €) - Cuir, robe American Retro (495 €) - Tutu, robe en tulle Perignon Vero Moda (49 €) - Modeste, robe Amistad Sessun en macramé doublé ton sur ton, manches légèrement ballon (135 €).

Crédit photo : Lolita Lempicka/Ekyog

VOIR AUSSI

Robe de mariée 2012 : Delphine Manivet pour La Redoute
Mode : Balzac Paris dépoussière le nœud papillon
Wear Ever You Are.com, les soldes de New York à Sidney
Tendance printemps-été 2012 : vague de couleurs pastel