« L’amour, la mort, les fringues », la pièce de Danièle Thompson au théâtre Marigny, à Paris

« L’amour, la mort, les fringues », la pièce de Danièle Thompson au théâtre Marigny, à Paris
« L’amour, la mort, les fringues », la pièce de Danièle Thompson au théâtre Marigny, à Paris
Dans cette photo : Danièle Thompson
Elle adore observer nos petits travers et nos états d’âme. Avec « L’amour, la mort, les fringues », Danièle Thompson rentre dans nos placards à partir du 11 janvier, au théâtre Marigny, à Paris.
A lire aussi
Feux de l’amour : Cordélia entre la vie et la mort et Phyllis « maman » (10 février)
series
Feux de l’amour : Cordélia entre la vie et la mort et...

Nous les croyons inoffensifs, collés serrés au fond de nos armoires, mais ils racontent tout de nous, nos vêtements. En pénétrant dans leurs garde-robes, Gigi, Eve, Marie, Nora et les autres évoquent le passé, les fêtes et les drames, les moments qui ont changé leurs vies. Tirée du livre d’Ilène Beckerman, « L’amour, la mort, les fringues » est une pièce écrite par les sœurs Ephron, les scénaristes oscarisées de « Quand Harry rencontre Sally » ou de « Nuit Blanche à Seattle ». Elles nous livrent à nouveau une pièce drôlissime à laquelle Danièle Thompson, qui signe l’adaptation et la mise en scène, apporte son regard plein de complicité. Les têtes d’affiche de la distribution, éclatantes de Bernadette Lafont à Karine Viard, en passant par Valérie Bonneton, changent tous les mois.

Françoise Aveline

Théâtre Marigny, à Paris, à partir du 11 janvier
Location au 0892 222 333
Le site du Théâtre Marigny

VOIR AUSSI

Le Louvre lance un appel aux dons
Sophie Calle au Palais de Tokyo, à Paris
Hommages croisés à Nancy Spero, à Paris