Les médecins doivent contribuer à l'information santé sur Internet

Les médecins doivent contribuer à l'information santé sur Internet
Si Internet est une source d'informations inépuisable, certaines sont pourtant partielles ou fausses. Face à ce constat, et afin d'éviter toute automédication dangereuse, le Conseil de l'Ordre des Médecins incite les praticiens, dans un livre blanc publié ce jour, à orienter leurs patients vers des sites médicaux fiables.


Parce que, sur Internet, les recherches mal orientées des malades peuvent conduire à des informations partielles ou erronées, à des autodiagnostics ou des automédications potentiellement nuisibles pour la santé, le Conseil National de l’Ordre des Médecins (Cnom) encourage les professionnels de santé à orienter leurs patients dans leur usage du Web. « Le médecin a un rôle évident à jouer pour accompagner le patient dans ce nouvel environnement », a relevé le Cnom dans un communiqué. Dans cette perspective, l’autorité publie aujourd’hui un livre blanc visant à « encourager les médecins à investir plus largement le web santé » et à « promouvoir, auprès des organisations ayant vocation à développer et faciliter l'accès à l'information médicale, des règles déontologiques à respecter ».

Le Conseil incite également les praticiens à contribuer à la production de l’information en santé « à titre personnel ou dans le cadre de leurs organisations » et à orienter le grand public, lors de consultations par exemple, vers des sites Internet de référence, pertinents et fiables. L’objectif ? Aider les malades à développer leur sens critique sur la qualité de l’information en ligne.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

E-Santé : Au secours Google, j’ai mal !
E-Santé : Interview du Dr. Giorgio, « Le patient cerne mieux sa pathologie »
E-Santé : Interview du Dr. Darmoni, « Les sites officiels sont en retard »
E-Santé : Interview de D. Silber, « Internet permet d’optimiser la consultation médicale »

comments powered by Disqus