L'espérance de vie en bonne santé recule en France

L'espérance de vie en bonne santé recule en France
Si les Français vivent de plus en plus longtemps, leur « espérance de vie sans incapacité », c'est-à-dire en bonne santé, recule depuis quelques années. Selon l'Ined, cette dernière serait passée de 64,6 ans à 63,5 ans, pour les femmes, entre 2008 et 2010.


Selon une enquête de l’Institut national des études démographiques (Ined), si les Français vivent de plus en plus longtemps, leur espérance de vie en bonne santé connaît un léger recul depuis quelques années. En 2010, les Françaises avaient une espérance de vie de 85,3 ans, contre 84,8 ans en 2008. Quant à leurs compatriotes masculins, ils ont eux aussi gagné quelques mois dans la même période, passant de 77,8 ans à 78,2 ans. Toutefois, s’agissant de « l’espérance de vie sans incapacité » (EVSI), la tendance s’inverse. Celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2001 et 2008 ; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes, selon les démographes de l’Ined.

L’espérance de vie en bonne santé aurait entamé sa baisse en 2006, d’après les chiffres de l’Insee ; un phénomène qui s’observe également dans les autres pays européens ayant des espérances de vie élevées, note l’Ined. « Dans les pays où l’espérance de vie est déjà élevée, les gains d’années de vie se font aux âges les plus élevés donc lorsqu’on est moins en bonne santé », a commenté l’auteur de l’étude, Jean-Marie Robine, expliquant ainsi cette dichotomie.

En Europe, c’est la Suède qui affiche la meilleure espérance de vie en bonne santé, avec 71,7 ans pour les hommes. Dans ce cadre, la Slovaquie se place bonne dernière avec à peine 53 ans (52,3 ans). Concernant les femmes, les Maltaises ont le plus de chance de vivre longtemps et en bonne santé, jusqu’à 71,6 ans en moyenne tandis que, comme pour les hommes, la République slovaque a « l’espérance de vie sans incapacité la plus courte : 52,1 ans.

Toutefois, l’Ined constate « des convergences des espérances de santé en Europe », surtout si l'on prend en compte la période récente, de 2008 à 2010. Pour les hommes, la Lituanie voit ainsi son EVSI augmenter le plus, de près de 3 ans (à 57,7 ans), alors que les Pays-Bas affichent la plus forte baisse (-1,3 an, à 61,1 ans). Chez les femmes, c'est toujours la Lituanie qui voit son espérance de vie sans incapacité augmenter le plus (2,4 ans, à 62,3 ans), alors que c'est la Finlande qui cette fois affiche la plus forte baisse (-1,7 année, à 57,8 ans).

Crédit photo : Hemera

VOIR AUSSI

Espérance de vie : vivrons-nous jusqu’à 100 ans ?
Une vie sociale intense développe le cerveau et l’espérance de vie
Le taux de fécondité toujours en hausse
L’infidélité réduit l’espérance de vie

comments powered by Disqus