Journées européennes de l'obésité : occupez-vous de vos formes !

Journées européennes de l'obésité : occupez-vous de vos formes !
Les 8 et 9 juin se déroulent les journées européennes de l’obésité. L'occasion pour le Collectif national des associations d'obèses de sensibiliser le grand public à cette maladie en appelant les Franciliens à participer à de nombreuses activités ludiques. Bouger pour être en forme, tel est le credo de cet événement.


Alors que près de 15% de la population française est obèse et que plus de 31% est en surpoids, les journées européennes de l’obésité ont pour objectif de sensibiliser le grand public aux enjeux de ce problème de santé publique. Les 8 et 9 juin, le CNAO (Collectif national des associations d’obèses) se mue en porte-parole de cette cause et organise deux journées d’activités ludiques. Rendez-vous est ainsi donné au parc de la Légion d’honneur à Saint-Denis.

Autour du thème « Je m'occupe de ma forme et de mes formes », cette troisième édition de l’événement invite les Franciliens à venir s’informer et à apprendre les gestes à adopter pour perdre du poids et être bien dans son corps.
Des professionnels de santé délivreront ainsi aux participants des conseils de prévention du surpoids, tandis que des ateliers sportifs sont organisés afin de montrer les bonnes pratiques qui aident à retrouver la forme. Les animateurs de ces journées ont également pour objectif de sensibiliser les visiteurs aux risques qu’entraîne l’obésité, notamment à l’égard des maladies cardiovasculaires.

Le public pourra également s’initier au renforcement musculaire ou au training, tandis qu’un atelier cuisine sera proposé, afin de démontrer que l’on peut se régaler de plats gourmands mais équilibrés.

Ces deux journées ne concernent pas uniquement Paris : d’autres villes en France proposent un programme à cette occasion : la liste est disponible sur le site du CNAO.

VOIR AUSSI

Obésité : les Anglais sont les plus touchés d'Europe
Obésité infantile : le comportement alimentaire n'explique pas tout
Obésité : la consommation de sodas encadrée à New York
Obésité, une « épidémie » qui touche 6,5 millions de Français
Obésité : « Réduire une personne à son poids, c'est l'empêcher de trouver une solution »