La cigarette électronique est-elle efficace et sans danger ?

La cigarette électronique est-elle efficace et sans danger ?
La cigarette électronique est-elle efficace et sans danger ?
Pour beaucoup de fumeurs de longue durée, la cigarette électronique est la méthode révolutionnaire pour arrêter de fumer sans ressentir le manque de nicotine. Mais si en Grande-Bretagne, les autorités sont favorables à ce mode de sevrage, en France, les tabacologues montrent quelques réserves.
A lire aussi


En ce début d'année, l'arrêt de la cigarette faisait partie des bonnes résolutions de nombreux Français, chacun avec sa méthode de sevrage, du patch aux pastilles en passant par les cigarettes électroniques. Mise au point il y a près de 10 ans en Chine, ces dernières font l'objet d'un véritable engouement en France où deux millions de personnes l'ont déjà testé. De même, en Grande-Bretagne, « le nombre de fumeurs ayant expérimenté la cigarette électronique est passé de 9% à 22% » ces deux dernières années, note le Nouvel Observateur.

Pour Action On Smoking and Health (ASH), l'une des principales associations de lutte contre le tabagisme outre-Manche, c'est un bon point pour réduire le nombre de fumeurs. « La plupart des maladies associées au tabagisme sont causées par la fumée inhalée et les centaines de produits chimiques qu'elle contient », estime ainsi l'association, ajoutant que « comparativement, la nicotine est relativement inoffensive. Les e-cigarettes qui délivrent de la nicotine sans les toxiques dangereux de la fumée du tabac sont probablement une alternative moins nocive au tabagisme ». Autre argument en faveur de la cigarette électronique, l'absence de tabagisme passif. En effet, en lieu et place de la fumée cancérigène, l'entourage du fumeur n'est plus exposé qu'à de la vapeur d'eau aromatisée.

Une enquête d'efficacité prévue en 2014

Un avis favorable que les tabacologues et les autorités françaises, encore incertains de l'innocuité du produit, ne partagent pas ; les premiers mettant également en cause le fait que la cigarette électronique entretienne le geste du fumeur plutôt que de le dé-normaliser. Quoi qu'il en soit, un rapport de l'Office français de prévention du tabagisme devrait prochainement faire la lumière sur les possibles effets de cette méthode sur la santé, tandis qu'en 2014, une enquête de grande ampleur s'intéressera à son efficacité dans le cadre d'un sevrage.

VOIR AUSSI

Les filles plus nombreuses à essayer la cigarette au collège
Tabagisme : toujours plus de fumeurs en France
Tabac : Bilan, 20 ans après la Loi Evin
Arrêter de fumer fait baisser le niveau de stress