Pharmacie en ligne : quels médicaments peut-on acheter ?

Pharmacie en ligne : quels médicaments peut-on acheter ?
Trois mille cinq cent médicaments sans ordonnance pourront être vendus sur internet au lieu des 455 initialement autorisés.


En décembre dernier, le gouvernement établissait une liste de 455 médicaments devant devenir autorisés à la vente sur Internet à compter du 1er mars 2013. Mais c’était sans compter avec Philippe Lallier, pharmacien à Caen et exploitant du site marchand Pharma-gdd.com, qui a contesté cette liste bien trop restreinte selon lui, et a demandé au Conseil d’Etat l’autorisation de vendre sur le Web la totalité des médicaments disponibles sans ordonnance, soit 3 500 produits au total.

Une requête entendue par la plus haute juridiction administrative de France, qui a décidé d’élargir le business de la pharmacie en ligne, rappelant que limiter le nombre des médicaments autorisés serait une atteinte à une directive européenne de 2011, qui exige une libéralisation plus importante du secteur.

Quels médicaments seront donc officiellement disponibles sur le Net ? Ceux que l'on peut d'ores et déjà se procurer chez le pharmacien sans ordonnance, ainsi que ceux à « prescription médicale facultative ». Ils s'ajoutent aux 455 disponibles en « accès direct » (qui sont présentés sur les comptoirs). Parmi eux, on retrouvera notamment la famille des Paracétamol.

Préoccupations et prudence

La Présidente du Conseil de l’Ordre des pharmaciens Isabelle Adenot se dit préoccupée par cette extension du nombre de médicaments pouvant potentiellement être vendus sur Internet, tandis que le ministère de la Santé affirme avoir « pris acte de cette décision ». Pour sa part, Benoît Hamon, ministre délégué à la Consommation, a appelé à la prudence dès lors qu’il s’agit du commerce en ligne. Il a précisé que le gouvernement doit « analyser la décision du Conseil d’Etat ».

Elodie Cohen Solal


VOIR AUSSI

Vente de médicaments sur Internet : risque ou progrès ?
Médicaments sur Internet : la moitié des ventes seraient des contrefaçons
Pharmacie en ligne : danger ou progrès ?

comments powered by Disqus