Sophie la Girafe n'est pas toxique - Vidéo

Sophie la Girafe n'est pas toxique - Vidéo
Sophie la Girafe n'est pas toxique - Vidéo
Mercredi, l'UFC-Que Choisir accusait Sophie la Girafe d'être dangereuse pour les enfants en raison de la présence de substances cancérogènes entrant dans sa composition. Certificat de conformité à l'appui, Vulli, le fabricant du célèbre jouet, contre-attaque : « Sophie ne présente aucun danger. »
A lire aussi


Sophie La Girafe est fabriquée « dans le respect absolu des normes européennes et mondiales ». Elle « ne présente aucun danger pour ses utilisateurs ». C’est en ces termes et certificat de conformité à l’appui, que Vulli, le fabricant du célèbre jouet a réagi hier aux accusations de l’UFC-Que Choisir.
En effet, alors que Sophie la Girafe fête cette année ses 50 ans, l’UFC-Que Choisir l’accusait, en milieu de semaine d’être potentiellement dangereuse pour les enfants en raison de la présence de substances cancérogènes. S’appuyant sur les résultats d’un test relatif à la toxicité des jouets, l’association de défense des consommateurs a ainsi affirmé que le célèbre jouet, destiné à être porté à la bouche par les tout-petits, « contient et même libère dans la salive des précurseurs de nitrosamines ». Or, depuis 1995, la présence de ces composés dans les tétines et les sucettes pour bébés est interdite par l'Union européenne (UE).
Quoi qu’il en soit, pour Vulli, ces reproches sont infondés. Selon la société, « depuis 50 ans, le jouet est fabriqué avec du caoutchouc naturel issu de l’hévéa ».

Voir la fabrication de Sophie la Girafe en vidéo



VOIR AUSSI

Toxicité : le retour des tapis-puzzle dans les magasins de jouets ?
La poupée qui disait « Crazy Bitch » indigne les Américains
Les jouets écolos
Nesting : 10 conseils pour purifier la chambre de bébé

comments powered by Disqus