Sexualité : les pratiques virtuelles des Français en 20 chiffres

Sexualité : les pratiques virtuelles des Français en 20 chiffres
Sexualité : les pratiques virtuelles des Français en 20 chiffres
Prendre son pied dans l'ascenseur, faire l'amour nu dans les pâquerettes, dans la voiture ou dans les toilettes du resto, tellement old school quand on sait qu'un Français sur cinq envoie des sextos et qu'un sur dix a déjà filmé ses ébats sexuels dans une sextape. Un sondage Ifop révèle l'appétence des Français, et en particulier des jeunes, pour le sexe 2.0, mais pas si virtuel que ça.
A lire aussi
8 hommes, 3 coïts, 16 ans : la sexualité des femmes en 5 chiffres
femmes
8 hommes, 3 coïts, 16 ans : la sexualité des femmes en 5...

L’exhibitionnisme séduit plus d’un quart de la population

16% des Français* ont déjà fait l’amour devant leur baie vitrée, leur fenêtre ou sur leur balcon

66% se sont déjà acoquinés dans une voiture.

Parmi les plus téméraires, 28% avouent qu’une partie de sexe en plein air ou dans les lieux publics a plutôt tendance à les exciter qu’à les gêner, les hommes se montrant un peu plus réceptifs (33%), que les femmes (23%).

Dommage, seulement 13% de ces amants exhibitionnistes se sont fait surprendre en train de copuler en public ou en plein air, 12% d’entre eux l’avaient fait exprès…

Les hommes plus voyeurs que les femmes

29% des Français ont déjà surpris un couple en train de faire l’amour sur la plage

Un sur dix a surpris des amants pendant l’acte en pleine rue ou sous une porte cochère.

48% des hommes ont profité du spectacle et avoué avoir été excités quand ils se sont retrouvés dans la situation de voyeur, mais la plupart des femmes (83%) ont été plutôt gênées. 

Sexting, le texto en plus chaud

29% des sondés ont déjà reçu des photos ou vidéos d’une autre personne nue ou presque nue sur leur PC ou leur téléphone portable, et 43% aimeraient bien eux aussi recevoir leur sexto !

19% ont déjà envoyé des photos suggestives ou porno de leur corps à un partenaire, 31% se verraient bien le faire…

Sur ce terrain, sans surprise, les moins de 25 ans se montrent un peu moins farouches que leurs aînés : 35% ont déjà reçu des photos à connotation érotique ou pornographique par SMS ou mail, 25% en ont déjà envoyé…

Sextape, tout le monde s’y met ?

Un Français sur dix s’est déjà filmé en pleine action avec son/sa partenaire, c'est ce qu'on appelle aujourd'hui une sextape… et 40% des moins de 25 ans fantasment sur cette idée. 

Mais 78% des sondés refusent catégoriquement de s’amuser sexuellement via une webcam.

Pourtant, plus d’un quart des Français ne dirait pas non à un show virtuel de son/sa partenaire devant une webcam, au total ils ne sont que 14% à avoir testé cette expérience.
6% seulement sont passés à l’acte pour se dénuder en ligne.

Les plus jeunes sont encore les plus coquins quand il s’agit de mettre à profit un smartphone ou une webcam : plus d’un sur cinq a visionné un show érotique via webcam, un sur dix a fait le show, 17% ont déjà réalisé des jeux sexuels via messagerie instantanée (Facebook, MSN). 

*D’après une enquête Ifop réalisée en ligne du 27 février au 1er mars 2013 sur un échantillon de 1 113 personnes âgées de 18 à 69 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

VOIR AUSSI

Cybersexualité : à quand l'amour avec des robots ?
La taille du pénis est importante pour les femmes
Une journée parfaite c'est 106 minutes de sexe, 36 minutes de travail
Infidélité : 5 signes qui prouvent que vous êtes prête à le tromper

Dans l'actu
À voir
Aussi