"Date" : cinq clés pour comprendre le rendez-vous à l'américaine

"Date" : cinq clés pour comprendre le rendez-vous à l'américaine
"Date" : cinq clés pour comprendre le rendez-vous à l'américaine
Se préparer pour une « date », faire du « speed-dating »… On en parle beaucoup, au point d'avoir importé le vocable dans nos bavardages de trentenaires, mais sait-on au juste ce qu'est une DATE ? Le rencard amoureux version anglo-saxonne n'a rien à voir avec nos amourettes et les « coups d'un soir » à la française… Explication au cas où vous prévoyez de passer un été brûlant en Californie.
A lire aussi
Hausse du chômage : 3 clés pour comprendre les chiffres
travail
Hausse du chômage : 3 clés pour comprendre les chiffres

1/ Votre date est toujours un mari ou une épouse potentiel(le). Les femmes américaines sont obsédées par leur rêve du mariage parfait, et les hommes le savent. Ils se comportent en conséquence. L’œil américain est donc toujours fixé sur l’horizon. « Pourrais-je me marier avec cette personne ? » Voilà la question qui sous-tend toute la culture de l’activité de dating à l’américaine, et cette préoccupation a tendance à s’aggraver avec l’âge…

2/ On n’est pas infidèle si on cumule les dates. Paradoxalement, dans ce contexte clairement monogame, ce n’est pas de la tricherie si on cumule les dates ; Il est même convenu que si on est en période de dating, on sort avec trois ou quatre personnes voire plus. Ce n’est qu’à partir du moment où on devient  girlfriend ou boyfriend qu’on est obligé de rester fidèle.

3/ Lors d’une date, l’homme paie l’addition et ce n’est pas qu’une question de galanterie. À partir de la deuxième date, l’homme paie sans poser de questions. Même dans les régions les plus progressistes du pays, la chevalerie n’est pas tout à fait enterrée. Il est attendu que, à condition qu’il ait un revenu, l’homme paie tout : le dîner, le ciné, le taxi, etc.

4/ Le macho mégalo et bruyant a beaucoup de dates. La culture macho reste une caractéristique très partagée parmi la gent masculine américaine; bon nombre d’hommes se montrent en effet très enclins à exprimer leur masculinité d’une façon ou d’une autre, avec bruit et en cherchant toujours à attirer l’attention sur leur glorieuse personne. Néanmoins si vous trouvez ce type d’homme repoussant il est encore possible de trouver des Américains sincères et avec les deux pieds sur terre…

5/  Peut-on s’embrasser ou coucher lors d’une date ? Comme partout, cet aspect varie beaucoup en fonction des personnalités de chacun et supporte mal la généralisation. Mais on peut tout de même estimer que la règle c’est qu’on ne couche pas avant la troisième date. Si votre cible est accrochée, elle insistera pour vous raccompagner chez vous à pied, et cherchera à vous embrasser avant d’y arriver. Lors de la première date, si le courant passe, on peut s’embrasser sur la bouche, mais si on n’est pas sûr, on reste chaste avec un baiser sur la joue. Et si la messe est dite et que le prétendant ne vous plaît pas, faites en sorte qu’il ne se passe rien. Mais pour ça, c’est partout pareil.

Malcolm Salovaara

VOIR AUSSI

Couple : les nouvelles règles du premier rendez-vous en 7 leçons
Journée mondiale du baiser : comment s'embrasse-t-on à travers le monde ?
Sexe et mariage : l'amour avant, pendant et après les noces
Les femmes américaines sont aussi infidèles que les hommes

À voir
Aussi