Le patron d'une agence d'influenceurs accusé de violences conjugales : la vidéo choc

Des influenceurs se mobilisent contre un homme accusé de violences conjugales
Des influenceurs se mobilisent contre un homme accusé de violences conjugales
Le responsable d'une agence d'influenceurs est accusé de violences envers sa compagne. Les faits se seraient déroulés dans la nuit du 5 au 6 octobre à Monaco et ont été dénoncés sur les réseaux sociaux par plusieurs influenceurs.
A lire aussi

Les images font froid dans le dos. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, qui ne dure que quelques secondes, un homme attrape sa compagne par le cou et la jette au sol. Plusieurs personnes, témoins de la scène, s'empressent de réagir pour la défendre. Parmi eux, le célèbre chef cuisinier Juan Arbelaez, qui dans une vidéo postée sur Instagram le 13 octobre dernier, revient sur les faits qui se sont déroulés dans la nuit du 5 au 6 octobre à Monaco, après la cérémonie des "Influencer Awards", rapporte Le Parisien.

Il explique : "On sortait d'une soirée légèrement arrosée, festive, joyeuse... On marchait avec des copains. On a vu un homme prendre une nana par le cou, comme s'il allait l'étrangler, il la jette à terre et se prépare à lui mettre des coups." Juan Arbelaez et ses amis parviennent à libérer la femme de l'emprise de son bourreau mais les violences se poursuivent lorsque celle-ci décide de rentrer à son hôtel.

Comme l'explique au Parisien un proche de Juan Arbelaez, présent au moments des faits : "Nous l'avons raccompagnée à l'hôtel. On ne voulait pas qu'elle rentre le rejoindre mais elle insistait. Nous avons alors pris des doubles de clés de sa chambre et nous sommes restés derrière la porte quelques minutes au cas où ça dégénérerait de nouveau. Ça n'a pas loupé, au bout de 5 minutes il la frappait dans la chambre, alors nous sommes intervenus. Nous avons appelé la sécurité de l'hôtel et la police."

"Elle était complètement morte de honte d'avoir créer ce spectacle, ce scandale"

Malgré une preuve vidéo de la violence de l'homme envers sa compagne, "la police nous dit que si la fille ne porte pas plainte, eux ne peuvent rien faire", raconte Juan Arbelaez sur Instagram. Celui-ci reçoit le lendemain un message de la jeune femme qui s'excuse platement de la situation : "Elle était complètement morte de honte d'avoir créé ce spectacle, ce scandale, elle s'excusait. Ça m'a encore plus déboussolé que ce qu'il s'était déjà passé avant."

Selon les témoins présents, l'homme de la vidéo serait Sébastien Riera, dirigeant de l'agence de célébrités ACPR (Agence Conseil en Marketing Relations Publiques), rapporte Le Parisien. Celui-ci est amené à travailler avec de nombreuses personnalités, à l'instar de Pierre Niney ou Orelsan mais aussi avec des influenceurs. Des influenceurs qui se sont eux emparés du sujet ces derniers jours, dont Enjoy Phoenix qui a écrit sur Instagram : "Si vous êtes influenceur, méfiez-vous, restez loin de cette personne malsaine". Les influenceuses Coucou les Girls, Noholita, Ophélie Duvillard ou encore Kenza ont elles aussi pris position.

Contacté par Le Parisien, Sébastien Riera n'a pas souhaité réagir.

Depuis le début de l'année 2019, 129 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon.

- Si vous êtes victime ou témoin de violences conjugales, appelez le 3919. Ce numéro d'écoute national est destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Cet appel est anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedi, dimanche et jours fériés.

- En cas de danger immédiat, appelez la police, la gendarmerie ou les pompiers en composant le 17 ou le 18.