Cannes 2014 : les femmes en force dans le jury, mais pas dans la sélection

Cannes 2014 : les femmes en force dans le jury, mais pas dans la sélection
Cannes 2014 : les femmes en force dans le jury, mais pas dans la sélection
Dans cette photo : Jane Campion
A quelques semaines du Festival de Cannes, le jury de la 67ème édition a été dévoilé ce lundi 28 avril. La parité y est scrupuleusement respectée, puisque quatre femmes et autant d'hommes ont été choisis pour faire partie de ce jury présidé par la réalisatrice Jane Campion. Une manière de faire oublier que la sélection comporte, comme chaque année, si peu de films réalisés par des femmes ?
A lire aussi


Cette année, présidence aidant, les femmes seront majoritaires dans le jury du Festival de Cannes. Outre Jane Campion, quatre femmes ont été choisies pour départager les films présentés sur la Croisette du 14 au 25 mai : la réalisatrice Sofia Coppola et les actrices Carole Bouquet, Leila Hatami et Jeon Do-Yeon. Du côtés des hommes, les acteurs Gael Garcia Bernal et Willem Dafoe ainsi que les réalisateurs Nicolas Winding Refn et Jia Zhangke.

Le Festival de Cannes est-il sexiste ?

Chaque année, le célèbre festival est la cible des critiques en raison du faible nombre des femmes sélectionnées. Au point que le délégué général, Thierry Frémaux, a évoqué lui-même au moment de l’annonce officielle de la sélection le nombre de films réalisés par des femmes : « C’est quinze réalisatrices qui seront présentes… Je ne le disais pas avant pour les réalisatrices, mais là, je le dis. »

Or, en dépit de ce chiffre avancé par Thierry Frémaux, on ne compte que deux femmes candidates à la Palme d’or : une habituée, Naomi Kawase et une nouvelle tête, Alice Rohrwacher. La plupart des femmes annoncées sont en effet reléguées dans les autres catégories, telles « Un Certain Regard », où seront présentes, entre autres, Asia Argento ou Pascale Ferran. Deux femmes sur dix-huit, c’est certes plus qu’en 2013, où Valeria Bruni-Tedeschi concourait seule avec Un château en Italie face à dix-neuf hommes, mais c’est moins qu’en 2011, par exemple, où quatre femmes figuraient en compétition officielle.


Conférence de presse #Cannes2014 1ère partie par CannesFestTV



Conférence de presse #Cannes2014 2ème partie par CannesFestTV


>> Venez participer au débat : « Le Festival de Cannes est-il sexiste ? » <<

«Tu m'as choisie parce que je suis une femme ? »

Ces « quinze réalisatrices » vantées en conférence de presse ne sont-elles, dès lors, que poudre aux yeux ? Jane Campion, la présidente du jury, dont les films questionnent bien souvent la place des femmes, a été la première cette année à évoquer les accusations de sexisme portées contre le plus grand festival de cinéma du monde. « Tu m'as choisie parce que je suis une femme? », aurait-t-elle ainsi lancé à Thierry Frémaux. « Bien sûr que non », aurait répondu celui-ci avec le sourire. 

Une chose est sûre, la question reste difficile à trancher dans la mesure où le festival donne peu d'informations ces critères de sélection. Ainsi, combien y avait-il de films de réalisatrices sur les 1750 soumis au départ ? Nous n'en savons rien. Demeure, néanmoins, cette sensation tenace et assez désagréable :  à Cannes, on préfère encore voir les femmes jouer les cautions glamour sur le tapis rouge plutôt que derrière la caméra.

Dans l'actu