Helen Mirren : être féministe à Hollywood, une question de survie ?

Helen Mirren : être féministe à Hollywood, une question de survie ?
Helen Mirren : être féministe à Hollywood, une question de survie ?
Dans cette photo : Helen Mirren
Helen Mirren, actrice anglaise, oscarisée pour son rôle d'Élisabeth II dans « The Queen » notamment, dénonce les inégalités entre hommes et femmes dans le monde du cinéma. Longtemps boudée par les grosses productions, elle a connu la célébrité tardivement et affirme que cela découle du sexisme et de la misogynie latents à Hollywood.
A lire aussi
Nolwenn Leroy : "Mes conseils pour élever un petit garçon féministe"
News essentielles
Nolwenn Leroy : "Mes conseils pour élever un petit garçon...


« Il faut être féministe, c'est une question d'égalité et de droits. ». Contrairement à Carla Bruni-Sarkozy, Helen Mirren est une militante assumée et affirmée. Cette actrice de 67 ans, récompensée en 2007 pour son rôle d’Élisabeth II dans « The Queen » de Stephen Frears, est devenue célèbre à l’aube de ses 60 ans, remportant plusieurs distinctions en plus de l’Oscar de la meilleure actrice. Elle considère que cette reconnaissance tardive est due en grande partie au sexisme et à la misogynie d'Hollywood, qui perdurent depuis ses débuts dans les années 1960. Une position qu'elle avait déjà défendue il y a deux ans lors d’une cérémonie dédiée aux 100 femmes les plus puissantes de l’industrie du spectacle.

Rarement mise sur le devant de la scène avant « The Queen », Helen Mirren raconte que pour parvenir à la consécration, c’est un travail de longue haleine : « Mon succès grandit doucement mais constamment. J'ai travaillé tous les jours depuis que j'ai commencé ce métier et j'avais déjà reçu des prix avant "The Queen" ». L’actrice mariée au réalisateur Taylor Hackford partagera prochainement l’affiche de « Hitchcock » avec Anthony Hopkins.

Crédit photo : Photoshot/ABACA

VOIR AUSSI

Oscars 2013 : Kathryn Bigelow victime des attaques sexistes de Bret Easton Ellis sur Twitter
Les Infidèles : « les affiches seront retirées cette nuit »
Festival de Cannes : le collectif La Barbe dénonce une sélection sexiste
Suzanne Venker : anti-féministe publique numéro 1