Festival de Cannes 2013 : des inégalités hommes/femmes dans le cinéma

Festival de Cannes 2013 : des inégalités hommes/femmes dans le cinéma
Festival de Cannes 2013 : des inégalités hommes/femmes dans le cinéma
En 66 ans d’existence, le Festival de Cannes n’a décerné qu’une palme d’Or à une femme. Rien d’étonnant quand on sait qu’année après année, les réalisatrices sont très largement minoritaires, voire absentes, de la sélection officielle. Une situation qui a assez duré pour la ministre des Droits de femmes, Najat Vallaud-Belkacem, qui a commandé au Centre national du Cinéma un état des lieux sur les inégalités hommes/femmes dans le cinéma.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...


Alors que le 66e Festival de Cannes bat son plein, la ministre des Droits des Femmes s’attaque aux inégalités entre les hommes et les femmes dans le cinéma. Après avoir participé, avec une vingtaine de réalisatrices, à un débat organisé par la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) sur la place des femmes dans le cinéma, Najat Vallaud-Belkacem a annoncé dimanche qu’un diagnostic sur ce sujet avait été commandé au Centre national du Cinéma (CNC), rapporte l’AFP.

« Cet état des lieux a été commandé pour y voir plus clair d’ici à l’automne sur ces inégalités hommes/femmes et sur les mécanismes de subventionnement des films » par rapport à ces inégalités, a fait savoir la ministre, précisant avoir agi en accord avec la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. « Il est extrêmement important de se demander si des réflexes ou des habitudes plus ou moins inconscients ne conduisent pas à creuser les inégalités. » La cadette du gouvernement a par ailleurs lancé l’idée d’une « réflexion sur les processus de sélection des festivals avant même que les œuvres ne soient soumises au jury ».

Festival de Cannes : 66 ans d’existence et une seule Palme d’Or féminine

Lors de l’édition 2012, de nombreuses voix s’étaient en effet élevées pour dénoncer un festival de Cannes sexiste. Le groupe d'action féministe La Barbe avait ainsi signé une tribune dans Le Monde, reprochant aux organisateurs de ne mettre en avant les femmes que sur ses affiches : « Des icônes troublantes aussi que vous savez laisser à leur juste place : en vitrine et sur papier glacé. » Cette année, une seule réalisatrice, Valéria Bruni-Tedeschi, a l’honneur de figurer dans la sélection officielle. À noter qu’en 66 ans d’existence, le festival n’a décerné qu’une Palme d’or féminine, en 1993, à la Néo-Zélandaise Jane Campion pour La leçon de Piano.

VOIR AUSSI

Cannes 2013 : 20 chiffres pour tout savoir sur le festival
Festival de Cannes 2013 : Nicole Kidman parmi les 8 membres du jury
Cannes 2013 : la sélection officielle du festival et le président du jury "Un certain regard"
Cannes 2013 : Audrey Tautou, maîtresse de cérémonie du 66e festival