Génération tablette : les applications pour enfants, un marché en plein boum

Génération tablette : les applications pour enfants, un marché en plein boum
Génération tablette : les applications pour enfants, un marché en plein boum
38% des parents qui possèdent un smartphone ou une tablette achètent des applications pour leurs enfants. Pour jouer, lire, écrire, compter... L'Observatoire Orange-Terrafemina sur les révolutions numériques s'intéresse aux nouveaux joujoux tactiles adoptés aussi par les moins de 12 ans. Décryptage avec Jean Zeid, le journaliste 100% geek de Radio France.
A lire aussi
Congé enfant malade : comment ça marche ?
Mag
Congé enfant malade : comment ça marche ?


Terrafemina : D’après notre étude Orange-Terrafemina, 30%* des foyers interrogés possèdent une tablette tactile, est-ce que ce chiffre vous étonne ?

Jean Zeid : Ce n’est pas un chiffre très élevé selon moi, il va encore beaucoup augmenter puisque la tablette est l’après PC, et que les prix ne vont cesser de baisser. Les tablettes tactiles ont le record du taux de pénétration le plus rapide de l’histoire de l’informatique. Elles ont trouvé leurs adeptes encore plus vite que le smartphone. Je constate aussi d’après l’étude que les parents font confiance à cet outil. Je les comprends, c’est le meilleur écran multimédia qui soit, il peut tout faire. On peut dire que le besoin a été créé.

Tf. : Dans ces foyers, 71% des enfants de moins de 12 ans ont l’occasion d’utiliser cette tablette. Commet expliquer ce succès auprès des plus jeunes ?

J. Z. : Le coup de génie de cet objet est le côté tactile, la tablette devient un prolongement de soi, du corps. Si on écarte les doigts, l’écran s’anime, c’est inédit et c’est ce qui différencie cet écran de tous les autres –télévision, liseuse. C’est le signe d’une nouvelle ère parce que cet aspect instinctif autorise les enfants et même les bébés à l’utiliser. Ils comprennent tout de suite. Finalement, l’utilisation d’une tablette demande d’intégrer moins de codes que la consultation d’un livre.


Tf. : Notre sondage montre que les moins de 12 ans utilisent davantage la tablette tactile (71%) que la TV connectée (55%). La tablette peut-elle détrôner la télévision dans le cœur des enfants ?

J. Z. : Pas forcément, la télévision reste très en avance dans la guerre des contenus. Mais la tablette offre un écran individualisé, chacun peut regarder son dessin animé de son côté…

Tf. : Un tiers des parents qui possèdent un smartphone ou une tablette achètent des applications pour leurs enfants. Ce marché est-il en plein boum ?

J. Z. : En effet il se passe beaucoup de choses du côté des offres pour enfants et adolescents, et globalement pour tout le marché de l’éducation numérique. Les marques pour enfants et les éditeurs traditionnels sont un peu dans l’attente, et laissent la place aux indépendants qui se lancent. Pas mal de jeunes mamans sortent leur application sur des concepts tirés de leur quotidien. Néanmoins le numérique est loin de condamner le jouet traditionnel. Les fabricants de jeux comme Lego ou Meccano ont bien compris qu’il y avait un territoire à investir dans le digital, mais leurs produits restent des musts de Noël. Dans les jeux vidéo, le tactile change la donne, il procure un aspect instinctif en faisant intervenir le corps dans le jeu comme l’a initié la Wii de Nintendo. Les concepteurs de jeux doivent s’adapter, ce n’est pas facile pour tous.

Tf. : Cette année, pas mal de marques de jouets lancent leur tablette version enfant. Y a-t-il un modèle que vous recommandez ?

J. Z. : J’en ai testé quelques-unes et je ne suis pas convaincu par ces tablettes. Les performances tactiles de l’écran sont très frustrantes. L’iPad ou la Galaxy Tab de Samsung ne sont pas réservées aux adultes, et il existe des contrôles parentaux. D’ailleurs le marché applicatif pour enfants est tellement riche qu’il vaut mieux être sur Apple ou Android. Pourquoi chercher ailleurs ? De toute façon les enfants voudront toujours l’objet des grands !

* L’institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13e vague d’un baromètre portant sur les pratiques des Français sur Internet. Cette vague s’est intéressée plus précisément aux pratiques numériques des jeunes enfants. 501 parents d’enfants de moins de 12 ans ont été interrogés en ligne du 10 au 12 septembre 2012. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle après stratification géographique par région de résidence.

Les résultats complets de l’Observatoire Orange-Terrafemina sur la génération tablette.


RESULTATS DE L’OBSERVATOIRE ORANGE-TERRAFEMINA

Découvrez les résultats complets du sondage réalisé par l'institut CSA
L'étude qualitative par l'Institut Treize articles

VOIR AUSSI

Tablette tactile : la nouvelle nounou ?
Génération tablette : "Les enfants réclament le même jouet que leurs parents"
Génération tablette : "Les enfants ne deviennent pas plus intelligents avec un iPad"

Plus d'actu sur : Tablette tactile : la nouvelle nounou ?

Génération tablette : "Les enfants réclament le même jouet que leurs parents"
Tablette tactile : la nouvelle nounou ?
Génération tablette : "Les enfants ne deviennent pas plus intelligents avec un iPad"