Sur Facebook, les hommes préfèrent s'afficher comme célibataires

Sur Facebook, les hommes préfèrent s'afficher comme célibataires
Sur Facebook, les hommes préfèrent s'afficher comme célibataires
Dans quel pays se déclare-t-on le plus célibataire ? Qui de l'homme ou de la femme se dit le plus souvent marié ? En comparant les données disponibles sur Facebook, le journal Libération nous dresse un portrait numérique des situations amoureuses mondiales.
A lire aussi
Pourquoi les hommes préfèrent le sexe aux mots d'amour
Mag
Pourquoi les hommes préfèrent le sexe aux mots d'amour


Les Allemands et les Français seraient prompts à s’annoncer « en couple » sur Facebook, alors qu’au Maroc ou en Inde, on ne se présenterait que comme « marié » ou « célibataire ». En comparant les données du réseau social de sept pays aux niveaux de développement économique variés et aux pratiques culturelles et religieuses différentes (la France, les États-Unis, l’Allemagne, l’Indonésie, l’Inde, le Maroc et le Brésil) le quotidien Libération s’est amusé à décrypter les situations amoureuses mondiales.

Les internautes américains sont les plus « mariés »

Résultat, on observe une grande tendance : la manière de se présenter varie selon les régions et selon les sexes. Tous pays confondus, si les hommes se disent plutôt « célibataires », les femmes, elles, se présentent plus souvent comme « mariées » ou « en couple ». En tête des internautes qui précisent le plus leur situation amoureuse, les Américains : 32,9% des femmes et 25,7% des hommes s'affichent comme « mariés ». En France et en Allemagne, les situations sont assez comparables, mais on remarque tout de même que les hommes sont plutôt « célibataires » ou « en couple », quand les femmes sont, elles, « en couple » ou « mariées ». Et si en Indonésie, on trouve des similitudes avec les pays européens, au Maroc et en Inde, on est plus discret sur sa situation amoureuse. Au Brésil enfin, on note une légère préférence pour le mariage.

Par ailleurs, si en France, on ne peut cibler un groupe en fonction de ses préférences sexuelles sur Facebook, d’autres pays livrent ces informations. Ainsi, le taux de précision à cette question varie : quand il est de 66,9% en Indonésie, il n’est que de 22% au Brésil. Au Maroc, en Inde ou en Indonésie, enfin, les internautes ont plus tendance à se déclarer « intéressés par » des personnes du même sexe que dans les autres pays. Mais, il est à noter que le terme « intéressé par » peut varier de signification selon les pays. Au Maroc par exemple, une femme intéressée par les femmes indique en creux qu’elle ne souhaite pas que des hommes viennent la draguer.

Lire l'article de Libération

VOIR AUSSI

Mariage homosexuel : un statut Facebook pour les couples gays
Page couple Facebook : on fait comment en cas de divorce ?
« Facebook m'a tuer » : quand la vie privée devient publique
Ce qu'il ne faut surtout pas faire sur Facebook

Dans l'actu