Yahoo! : Marissa Mayer interdit le télétravail

Yahoo! : Marissa Mayer interdit le télétravail
Yahoo! : Marissa Mayer interdit le télétravail
Dans cette photo : Richard Branson
Moins d'un an après sa nomination à la tête de Yahoo!, Marissa Mayer est déjà une habituée des polémiques. Après avoir surpris en ne s'accordant qu'un congé maternité de deux semaines, la PDG du géant de l'Internet vient en effet d'annoncer la fin du télétravail à ses équipes. Une décision très critiquée dans un pays où près d'un quart des salariés travaille à domicile au moins une fois par semaine.
A lire aussi


« La vitesse et la qualité sont souvent sacrifiés quand on travaille de la maison. Nous avons besoin d’être un Yahoo! uni, et cela commence en étant physiquement ensemble. » C’est en ces termes que Marissa Mayer, PDG de Yahoo, a notifié à ses employés, via son service de ressources humaines, la fin du télétravail au sein de l’entreprise. Ainsi, à partir du mois de juin, tous les collaborateurs du géant de l’Internet ayant pris l’habitude de travailler de chez eux devront reprendre le chemin de leurs bureaux de la Silicon Valley.

Bien sûr, cette décision, justifiée par la nécessité d’accroître la productivité, ne passe pas. D’autant que selon la Société de gestion des ressources humaines, citée par l’AFP, entre 2007 et 2012, la part des entreprises américaines permettant à leurs salariés de travailler de manière flexible, notamment à domicile, est passé de 48% à 53%. On estime aujourd’hui que près d’un quart (24%) des salariés américains travaillent au moins quelques heures par semaine chez eux.

« Donnez aux gens la liberté de travailler où ils veulent, et ils excelleront »

Du côté des experts, la décision de Marissa Mayer laisse perplexe. Le télétravail « est particulièrement important dans le secteur technologique », où les entreprises cherchent à « recruter et conserver les meilleurs et les plus brillants », note ainsi Cindy Auten dans les colonnes du Monde.fr. Responsable de Mobile Work Exchange, un organisme de promotion du télétravail, elle rappelle que laisser travailler à domicile est souvent une quasi-nécessité, acceptée par 85% des entreprises recensées parmi « les meilleurs endroits où travailler ». Quant au milliardaire Richard Branson, via son compte Twitter @richardbranson, il s’est dit perplexe face à la décision de Yahoo! d'arrêter le télétravail : « Donnez aux gens la liberté de travailler où ils veulent, et ils excelleront ».

Face à ce début de polémique, Yahoo! s’est empressé de réagir, par la voix d’une porte-parole. « Nous ne discutons pas des questions internes. Ceci n'est pas une vision générale dans le secteur sur le travail à domicile, ceci concerne ce qui est juste pour Yahoo! maintenant », aurait indiqué cette dernière, selon l’AFP.

VOIR AUSSI

Marissa Mayer : une dirigeante historique de Google à la tête de Yahoo !
Comment Marissa Mayer va sauver Yahoo !
World Wide Women Web
Télétravail : les arguments chocs pour convaincre votre patron

Dans l'actu