Rachat ITA: Google, futur leader du voyage en ligne?

Rachat ITA: Google, futur leader du voyage en ligne?
Rachat ITA: Google, futur leader du voyage en ligne?
Après plusieurs mois d’attente, Google vient finalement de recevoir le feu vert du département de la justice américaine (DoJ) concernant l’achat pour 700 millions de dollars de la société ITA, qui fournit la technologie de comparaisons de prix des billets de vols à de nombreux sites.
A lire aussi
Google Art Project : Des musées en ligne, depuis votre ordinateur
art
Google Art Project : Des musées en ligne, depuis votre...

Google semble vouloir se positionner dans un autre domaine, celui de voyagiste en ligne, en rachetant la société ITA, qui, grâce à sa technologie, permet de comparer le prix des billets de vols. De nombreux sites utilisant ce système (Expedia, Kayak ou encore Travelocity) s’étaient unis sous le nom de groupe « Fairsearch » pour s’opposer à ce projet. En effet, selon eux, ce rachat était dangereux pour la libre concurrence, puisque Google pourrait les priver de cette technologie et donc devenir leader dans ce secteur.

Mais c’est finalement Google qui obtient le dernier mot, avec l’accord du département américain de la justice, à certaines conditions. Google devra bien entendu respecter les accords passés, mais également continuer de faire évoluer la technologie de comparaison de prix des vols.

Cela ne suffit pas pour le groupe de voyagistes en ligne Fairsearch et à Microsoft également associé à la cause, qui estiment que « la concurrence et les consommateurs sont toujours menacés d'un abus de position dominante de Google dans les moteurs de recherche ». De son côté, Google s’est félicité de ce résultat. Jeff Huber, l’un des responsables des activités commerciales de Google, a déclaré « Nous sommes heureux que le DoJ ait approuvé notre acquisition (…) Il est important pour nous qu'ITA continue ses activités habituelles, en fournissant un superbe service à ses partenaires d'affaires. Nous avions indiqué en juillet que nous respecterions les contrats existants d'ITA. Aujourd'hui (vendredi) nous avons formellement pris l'engagement de laisser les clients d'ITA prolonger leurs contrats jusqu'en 2016 ».

Sources : Nouvel Obs et Les Numériques

VOIR AUSSI

Microsoft dépose plainte contre Google devant la Commission européenne

Google Circles : futur réseau social de Google ?