Apple : Tim Cook compare Android à l'Europe et ce n'est pas un compliment

Apple : Tim Cook compare Android à l'Europe et ce n'est pas un compliment
Apple : Tim Cook compare Android à l'Europe et ce n'est pas un compliment
Tim Cook, le patron d’Apple, n’aime pas la concurrence et le fait savoir. A ses yeux, l’OS pour tablette, Android, est un peu bordélique. Comme l’Europe d’ailleurs…
A lire aussi

Chez nos amis anglo-saxons, on connaissait le french bashing, un sport national pratiqué non sans humour de l’autre côté de la Manche comme de l’Atlantique. Et ce, depuis des décennies. Jusque-là, rien du classique sauf qu’à la faveur de la crise économique de 2008, nous avons aussi désormais droit à l’Europe bashing. Ce qui s’appelle, vu d’ici, être pris entre deux feux. Dès lors, après le tonitruant « Fuck UE ! » de la diplomate américaine Victoria Nuland au sujet de l’Ukraine, c’est au tour de Tim Cook, le patron d’Apple, de formuler des propos peu amènes à l’adresse du vieux continent.

Interviewé dans les colonnes du Wall street Journal, le successeur de Steve Jobbs compare l’Europe au système d’exploitation Android, en concurrence directe avec l’IOS maison. Autant dire que dans sa bouche, le parallèle n’a rien de flatteur. Et de déclarer dans une longue tirade : « Android est comme l’Europe. Europe est un mot que quelqu’un a créé pour les Américains qui ne comprennent pas que l’Europe se compose de beaucoup de pays qui ne sont pas l’équivalent des états américains. Les pays sont très différents. Android est pareil, il regroupe beaucoup de choses. Combien de personnes qui utilisent une Kindle savent qu’ils utilisent Android ? Et quand vous voyez que Samsung ajoute encore et encore ses applications dans Android… ». La conclusion est du même acabit : « Je pense que c’est le jour et la nuit. La comparaison est impossible. ». Dit autrement, IOS dans son unicité serait bien plus pratique que ce foutraque d’Android. A l’instar de son cher pays, les Etats-Unis, par rapport à l’Europe ? On vous laisse juge…