"Google Health" et "PowerMeter", les deux nouveaux flops de Google

"Google Health" et "PowerMeter", les deux nouveaux flops de Google
"Google Health" et "PowerMeter", les deux nouveaux flops de Google
Le géant du web Google a annoncé qu’il mettait fin à ses deux services en ligne, Google Health et PowerMeter, suite à leur succès plus que médiocre.
A lire aussi

« Google Health » et « PowerMeter », vous connaissez ? Si ce n’est pas le cas, c’est normal, la majorité d’entre nous n’ont jamais eu connaissance de ses deux services en ligne de Google.

Destiné à la santé, « Google Health » permettait de stocker de communiquer des données personnelles et « PowerMeter » permettait de faire un relevé de sa consommation d’électricité.

Deux idées plutôt intéressantes à première vue mais qui n’ont jamais trouvé leur public. « Nous allons arrêter deux produits qui n'ont pas marché comme nous l'espérions, mais ont servi de modèles influents » ont déclaré Aaron Brown et Bill Weihl, les responsables respectifs des services de santé et d’énergie.

« PowerMeter » s’arrêtera dès le 16 Septembre, et « Google Health » s’éteindra le 1er janvier 2012. Néanmoins, les utilisateurs du service pourront télécharger leurs données durant toute l’année 2012. Ce n’est pas le premier raté de la part du géant de l’internet.

Parmi ceux toujours en ligne : « Jaiku », un site de micro-blogging lancé par Google en 2007, et qui n’a jamais rencontré le succès. Le groupe a cessé de développer la plateforme en 2009 mais elle reste néanmoins toujours en ligne.

Sans oublier « Google Buzz », un des plus gros flops du groupe. Ce réseau social intégré à Gmail a été lancé en 2010, mais a été aussitôt assailli de critiques et de plaintes quant à ses failles en matière de confidentialité. Une erreur qui aurait couté au géant américain près de 8,5 millions de dollars de frais judiciaires.

VOIR AUSSI

Google Circles : futur réseau social de Google ?

Google Art Project : Des musées en ligne, depuis votre ordinateur

Google lance Android Market pour concurrencer iTunes

Google accuse la Chine de pirater Gmail

Microsoft dépose plainte contre Google devant la Commission européenne