NRJ Music Awards : pourquoi à tout prix se la jouer « à l’américaine » ?

NRJ Music Awards : pourquoi à tout prix se la jouer « à l’américaine » ?
NRJ Music Awards : pourquoi à tout prix se la jouer « à l’américaine » ?
Les NRJ Music Awards récompensent chaque année les chanteurs, compositeurs du monde entier, sur le modèle de shows américains planétaires comme les MTV Music awards. Mais on peut se demander légitimement si ce type d’événement fondé en 2000 par la radio NRJ, en partenariat avec TF1, a les moyens de ses ambitions.
A lire aussi
Les "Jenifer Music Awards" : rumeurs de triche aux NRJ Music Awards 2011
musique
Les "Jenifer Music Awards" : rumeurs de triche aux NRJ...


Ce soir, samedi 14 décembre au soir, le gratin français de la chanson sera, en partie, réuni au Palais des festivals et des congrès de Cannes. Quelques stars internationales seront également présentes pour la remise des NRJ Music Awards. Mais, chaque année, le show diffusé sur TF1 déçoit, notamment en le comparant aux américains.

Les NRJ Music Award, un ton en-dessous?

Le dernier exemple outre-Atlantique, les MTV-VMA Awards 2013, ont été un événement gigantesque où Lady Gaga, Justin Timberlake, Kanye West ou Macklemore ont foulé la scène du Barclays Center. En France, lors des NRJ Music Awards, Stromae, Maître Gims ou Keen’V seront les têtes d'affiches. Les présentateurs qui remettront les prix sont également un ton moins célèbre. Daft Punk, Pharell Williams ou Vampire Weekend, pour les plus connus, contre Miss France 2014, Titoff ou Ary Abittan.

Le live de Miley Cyrus et Robin Thicke
Get More: MTV France

Mais au-delà d’une simple question de « talent musical », la question des moyens alloués à cette cérémonie peut être posée. En France, le show se déroule dans une « petite salle », où une seule scène est installée. Du coup le public, plutôt calme et assis, ne donne pas forcément envie aux artistes de tout donner sur scène. Aux Etats-Unis, pour les MTV VMA Awards, le show avait lieu au Barclays-Center, une salle de plus de 10.000 spectateurs avec différentes scènes et la possibilité pour les chanteurs de vraiment se faire plaisir. Ainsi, des répliques de clips vidéo peuvent y être jouées, de quoi réellement accrocher le spectateur.

Les Etats-Unis avec un temps d'avance

Mais plus que les NRJ Music Awards, c’est peut-être toute la télévision française qui a un train de retard sur son homologue américaine au niveau de l’animation. Alors que les chaînes de l’hexagone doivent se contenter de présentateurs comme Michel Drucker, Thierry Ardisson ou Laurent Ruquier, outre-Atlantique, les Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel ou Helen DeGeneres rendent leurs émissions attractives.