Laura Flessel, Céline Dumerc, Camille Muffat : 14 bonnes raisons de soutenir le sport féminin

Laura Flessel, Céline Dumerc, Camille Muffat : 14 bonnes raisons de soutenir le sport féminin
Laura Flessel, Céline Dumerc, Camille Muffat : 14 bonnes raisons de soutenir le sport féminin
Dans cette photo : Laura Flessel
Elles sont basketteuses, footballeuses, nageuses ou judokates, multiplient - ou ont multiplié - les titres nationaux, mondiaux ou olympiques et sont pourtant encore largement méconnues du grand public, faute de visibilité dans les médias. Alors que se déroulent ce 1er février les premières « 24 heures du sport féminin », Terrafemina rend hommage à 14 championnes françaises au palmarès impressionnant.
A lire aussi

Laura Flessel-Colovic

Surnommée « La Guêpe » pendant toute sa carrière, Laura Flessel-Colovic affiche un palmarès impressionnant : sextuple championne du monde d'escrime et double championne olympique. Si elle a aujourd'hui raccroché l'épée, elle n'en est pas moins impliquée dans le sport féminin. Présidente de la commission « Éthique et valeurs du sport » au Conseil national du sport, elle est également la marraine, ce 1er février, des premières « 24 heures du sport féminin » dans les médias.

Céline Dumerc

Internationale de basket-ball, Céline Dumerc a mené à plusieurs reprises l'équipe de France sur le podium des plus grandes compétitions. Avec ses coéquipières, elle a ainsi remporté le titre européen lors des championnats d'Europe de 2009, puis le bronze lors de l'édition suivante, en 2011. Mais c'est pendant les Jeux Olympiques de Londres de 2012 qu'elle se fait connaître du grand public. Elle quitte en effet la compétition avec l'argent autour du cou. En 2013, avec les Braqueuses, elle est une nouvelle fois médaillée d'argent lors des championnats d'Europe

Marion Bartoli

Vainqueur du tournoi de Wimbledon le 6 juillet 2013, Marion Bartoli est l'une des trois seules Françaises du tennis « moderne » - avec Mary Pierce et Amélie Mauresmo -, à avoir gagné au moins un titre en Grand Chelem et à avoir atteint les quarts de finale en simple dans les quatre tournois du Grand Chelem. Pendant les 13 années de sa carrière professionnelle à laquelle elle a récemment mis un terme, elle a remporté huit titres en simple sur un total de 19 finales jouées sur le circuit WTA.

Gaëtane Thiney

À 28 ans Gaëtane Thiney a déjà été sélectionnée 98 fois en équipe de France de football et est l'auteur de 45 buts sous le maillot tricolore. Milieu de terrain et/ ou attaquante, elle évolue au sein du FCF Juvisy Essonne depuis 2008.

>> Le meilleur du foot français est-il féminin ? <<

Laure Manaudou

La carrière de Laure Manaudou a été aussi courte que fulgurante. Pratiquant les quatre nages (brasse, brasse papillon, crawl et dos crawlé), elle a réussi l'exploit de se faire remarquer dans la quasi-totalité des distances de compétition. Elle a ainsi remporté une médaille d'or olympique sur 400 mètres en 2004, deux titres mondiaux sur la même distance en 2005 et 2007 et un autre sur 200 mètres (2007). Sur l'ensemble de sa carrière, la jeune femme de 27 ans a récolté pas moins de 127 médailles, dont 86 en or.

Lucie Decosse

Championne olympique de judo en 2012, triple championne du monde (2005, 2010, 2011) et quadruple championne d'Europe, Lucie Decosse a combattu sur les tatamis en professionnelle de 2000 à 2013. Également vice-championne du monde en 2007 et vice-championne olympique à Pékin en 2008, elle a mis un terme à sa carrière sportive le 30 août 2013, à l'issue de sa participation aux Championnats du monde de Rio de Janeiro.

Assia El Hannouni

Malgré la maladie dégénérative qui lui a progressivement fait perdre la vue, Assia El Hannouni n'a jamais abandonné le sport. Spécialiste de plusieurs distances (100 mètres, 200 mètres, 400 mètres, 800 mètres et 1 500 mètres), cette athlète handisport a d'ailleurs été huit fois médaillée d'or lors des Jeux Olympiques. Elle est également double championne du monde.

Isabelle Yacoubou

Après avoir débuté sa carrière de sportive professionnelle par l'athlétisme et le lancer de poids, Isabelle Yacoubou se tourne vers le basket-ball. Avec son 1,90 mètre, elle intègre sans mal la sélection tricolore et remporte la médaille d'argent avec les Braqueuses lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Camille Muffat

Licenciée au club de l'Olympic Nice Natation et spécialiste de cinq nages, Camille Muffat remporte trois médailles lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012 : l'or sur 400 mètres nage libre, l'argent sur 200 mètres nage libre et le bronze sur le relais 4 × 200 mètres nage libre. Elle est ainsi devenue la quatrième Française à remporter un titre olympique individuel en natation après Jean Boiteux en 1952, Laure Manaudou en 2004 et Alain Bernard en 2008.

Gwladys Épangue

Taekwondoïste française, Gwladys Épangue affiche un palmarès impressionnant. Elle a en effet été sacrée championne de France de taekwondo pas moins de 13 fois entre 2001 et 2013. Médaillée de bronze olympique en 2008 à Pékin, elle a par ailleurs remporté deux fois les championnats du monde dans deux catégories différentes, à Copenhague en 2009 chez les moins de 67 kg et à Gyeongju, en Corée du Sud, chez les moins de 73 kg, en 2001.

Virginie Dedieu

Multiple championne de France et d'Europe, Virginie Dedieu est également triple championne du monde de natation synchronisée en solo (2003, 2005, 2007). Médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de Sydney en duo avec Myriam Lignot, elle a revêtu à l'occasion des Jeux Olympiques de Londres, le costume de consultante sportive, commentant pour France Télévisions les épreuves de natation synchronisée.

Claudine Mendy

À 24 ans, cette handballeuse, arrière gauche de l'équipe de France, a déjà joué 102 fois sous le maillot tricolore. Elle a été vice-championne du monde avec les Bleues en 2009 et 2011.

>> Coupe du monde de football féminin : rencontre avec les Bleues <<

Élodie Thomis

Depuis sa première apparition en équipe de France de football le 6 juin 2005, Élodie Thomis a été sélectionnée 94 fois. Attaquante au sein de la sélection tricolore, elle joue également sous le maillot de l'Olympique Lyonnais, avec lequel elle a remporté deux fois la Ligue des champions.

Céline Géraud

Si elle évolue désormais loin des tatamis, Céline Géraud n'en reste pas moins une championne de judo. Celle qui est aujourd'hui aux commandes de « Stade 2 » sur France 2 a remporté très tôt ses premiers titres. Elle n'a ainsi que 16 ans quand elle devient championne d'Europe, en 1984.