Chalotte Casiraghi, Gad Elmaleh et leur fils Raphaël à Gstaad dans « Paris Match »

Chalotte Casiraghi, Gad Elmaleh et leur fils Raphaël à Gstaad dans « Paris Match »
Chalotte Casiraghi, Gad Elmaleh et leur fils Raphaël à Gstaad dans « Paris Match »
Dans cette photo : Gad Elmaleh
Le week-end dernier fut célébré dans le clan Grimaldi le mariage d’Andrea et sa compagne depuis dix ans Tatiana Santo Domingo. Si Gad Elmaleh, « beau frère » (bien que non marié à Charlotte) des mariés n’avait pu être présent, il a cependant rejoint sa petite famille dès le lundi suivant. Dans Paris Match, on découvre un couple rieur et amoureux.
A lire aussi

Hilares et visiblement très complices, Gad Elmaleh et Charlotte Casiraghi font la une du Paris Match de cette semaine. Les photos ne semblent pas volées, tant le couple est photographié de près. On voit d’ailleurs, sur ces clichés, que Gad ne rechigne pas à poser avec les passants qui le félicitent pour sa récente paternité. Charlotte, elle, n’affiche pas la fatigue d’une maman d’un bébé d’un mois et demi, bien au contraire.

Tous deux vêtus très simplement de doudounes, bonnets et bottes fourrées, ils arpentent les rues de la luxueuse station de Gsaad, en Suisse, où eut lieu quelques jours plus tôt le mariage d’Andrea, le frère de Charlotte, avec Tatiana Santo Domingo. Accompagnés de la nounou de Sasha, le petit cousin baptisé le 30 janvier juste avant le mariage de ses parents, Gad et Charlotte, eux, oeuvrent seuls. Gad, très fier, pousse la poussette tout en tenant la main de Charlotte (fort !).

Selon le journal, Charlotte avait tenu à prolonger par quelques jours de vacances en famille cette semaine de festivités passées sans son conjoint, retenu à Paris par « Sans tambour », le spectacle qu’il donne tous les soirs au Trianon. A Paris, où ils ont élu domicile dans le 9e arrondissement, tout près du théâtre, Gad arrive à trouver le temps de se promener dans le quartier, l’après-midi, avec Raphaël.

Pourtant, dès la semaine prochaine, il en sera tout autrement puisque le comique investira la scène de Dubaï les 13 et 14 février prochains puis partira en tournée dans toute la France. « A Gstaad, c’est Charlotte qui assure le spectacle : son public lui est tout acquis », conclut Paris Match.