Pékin Express 2014 : trois membres de l’équipe sont toujours bloqués en Inde

Pékin Express 2014 : trois membres de l’équipe sont toujours bloqués en Inde
Pékin Express 2014 : trois membres de l’équipe sont toujours bloqués en Inde
Alors que le tournage de la saison 10 de « Pékin Express » est bouclé depuis plusieurs semaines, plusieurs membres de l'émission sont toujours retenus en Inde. Ils avaient été arrêtés en février dernier par les autorités locales pour utilisation non-autorisée de téléphones satellitaires.
A lire aussi
"Pékin Express 2014": les trois derniers membres de l’équipe sont enfin libres
Culture
"Pékin Express 2014": les trois derniers membres de...


En février dernier, en plein tournage de l'édition de 2014 de « Pékin Express », on apprenait qu'une cinquantaine de membres l'émission de M6 avaient été arrêté en Inde, dans l'Etat du Bengale occidental, proche des frontières du Bangladesh, du Népal et du Bhoutan. En cause, l'utilisation non-autorisée de téléphones satellitaires dans cette zone sensible du pays, qui avait éveillé la méfiance des autorités. Mais plus d'un mois et demi après cet incident, alors que le tournage de l'émission est achevé et que les équipes de M6 et d'Eccho Line - la société de production -, sont rentrées à Paris, trois personnes sont toujours en garde à vue, en Inde. Il s'agit du producteur exécutif du programme et de deux agents de sécurité.

« On avait toutes les autorisations nécessaires pour utiliser ses téléphones »

« Ils sont libres, mais doivent rester à proximité. Ils sont surveillés de très près par les autorités locales », a expliqué Stéphane Rotenberg lundi matin, en marge de la présentation à la presse des premières images de « Pékin Express » saison 10. Et d'ajouter : « Les autorités considèrent que le téléphone satellite est une faute et veulent voir s'ils n'ont pas commis d'autres fautes, s'il n'y a pas eu d'espionnage ». De son côté, le producteur de l'émission Thierry Guillaume a assuré que l'équipe avait « toutes les autorisations nécessaires pour utiliser ces téléphones », ajoutant qu'« entre New Delhi et les autorités locales, tout n'est pas bien passé ». Les trois personnes actuellement bloquées en Inde devraient toutefois pouvoir quitter le pays dans « quelques jours ou quelques semaines », selon le présentateur du programme, après avoir écopés d'une amende.

Dans l'actu
M6