La parenthèse inattendue : Amel Bent a souffert de son physique

La parenthèse inattendue : Amel Bent a souffert de son physique
La parenthèse inattendue : Amel Bent a souffert de son physique
Dans cette photo : Amel Bent
Invitée de Frédéric Lopez dans « La parenthèse inattendue » ce mercredi, Amel Bent reviendra sur ses débuts dans le métier de chanteuse. Un moment douloureux marqué par de nombreuses critiques sur son physique.
A lire aussi
"La parenthèse inattendue" : six choses à savoir sur Julie Ferrier
cinéma
"La parenthèse inattendue" : six choses à savoir sur...


Elle vient de sortir son nouvel « Instinct » le 24 février dernier sur lequel elle s’affiche topless, mais n’a pas toujours été aussi à l’aise avec son corps. Amel Bent sera l’invitée de Frédéric Lopez dans « La parenthèse inattendue » ce mercredi aux côtés de Jean Reno et de Frédéric Lenoir. L’occasion pour la chanteuse de revenir sur ses débuts et notamment sur ses premiers castings.

>> NRJ Music Awards : Amel Bent revient sur son mauvais choix de robe <<

« Je pleure toutes les larmes de mon corps dans le RER du retour »

« J’ai quinze ans, je me tape une heure et demie de RER pour aller faire un casting. Là, le mec m’entend chanter et il me dit "Ta voix c’est un mélange entre Christina Aguilera, Beyoncé et Mariah Carey". Moi, 15 ans, je me dis "Ça y est, c’est maintenant" », explique-t-elle alors. Mais si on loue sa voix, la jeune femme reçoit de nombreuses critiques sur son physique : « Il me dit : "Mais tu vois, ton physique… Moi si je fais un disque avec toi je vais investir de l’argent, les gens vont entendre ta voix, les chansons, ils vont dire, on est d’accord, on part, et quand ils te verront arriver, ben…"»

Et si la jeune femme fait « comme si de rien n’était » face au professionnel, « dès que la porte se ferme, je suis en lambeaux et je pleure toutes les larmes de mon corps dans le RER du retour », raconte-t-elle. Des moments très douloureux qu’elle a dû aussi cacher à sa mère, par peur de ne plus pouvoir se rendre à des castings…